Rennes: Les manifestations interdites dans le centre historique jusqu'à la fin de l'année

SECURITE Le préfet se justifie en évoquant une «intense activité commerciale»...

C.A.

— 

Manifestation contre les ordonnances Macron, ici le 19 octobre 2017 à Rennes.

Manifestation contre les ordonnances Macron, ici le 19 octobre 2017 à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Les manifestations seront interdites dans le centre historique de Rennes à partir de samedi et jusqu’à la fin des vacances de Noël. La préfecture d’Ille-et-Vilaine vient d’annoncer sa décision dans un communiqué, évoquant « une période d’une intense activité commerciale ».

Risques de troubles

Christophe Mirmand a pris un arrêté préfectoral afin de prévenir «des risques de troubles ou des mouvements de foule parmi les chalands, visiteurs ou passants se pressant dans le centre-ville ». Sont concernés toute manifestation ou rassemblement à caractère revendicatif sur la voie publique du samedi 25 novembre minuit au dimanche 7 janvier minuit.

Le préfet estime « qu’il était nécessaire d’assurer avant tout la sécurité des personnes et des biens et, donc, de mobiliser les effectifs des forces de l’ordre à la sécurisation de ces lieux commerçants ».

Le rassemblement des supporters rennais du Roazhon Celtic Kop ne pourra donc pas avoir lieu sur la place du Parlement samedi, avant le derby face au FC Nantes. Le rendez-vous sera donné place de Bretagne.

Le secteur concerné

Le centre historique de Rennes comme défini dans l'arrêté préfectoral se trouve dans un périmètre englobant la rue Legraverend, le boulevard de Chezy, le quai Saint-Cast, la rue de l’Hôtel Dieu, la place Saint-Jean Etudes, la rue Lesage, la rue Général Guillaudot, la rue Gambetta, le quai Châteaubriand, le quai Lamartine et le quai Duguay-Trouin