Rennes: Dopée par la LGV, la gare s'offre 1.000 places de parking

TRANSPORTS L'équipement précédent était devenu trop juste...

Camille Allain

— 

Le nouveau parking de la gare de Rennes est opérationnel à 100% depuis le 2 novembre 2017.

Le nouveau parking de la gare de Rennes est opérationnel à 100% depuis le 2 novembre 2017. — C. Allain / 20 Minutes

Enfin. La gare de Rennes aura attendu l’arrivée de la LGV et son entière rénovation pour se doter d’un parking adéquat. Déjà ouvert depuis plusieurs mois, l’ouvrage souterrain est opérationnel à 100 % depuis le jeudi 2 novembre. Un millier de places sont désormais disponibles, contre un peu plus de 600 auparavant. La capacité grimpera même à 1.200 places d’ici quelques années et la livraison du bâtiment Identity 2 de 200 places en surface.

Ces travaux ont causé du tracas aux voyageurs. Pendant deux ans, le parking a été amputé d’une bonne partie de ses places de stationnement. « En un mot, c’était galère », résume un habitué des lieux. Pour faciliter la vie des automobilistes, la gare est désormais dotée de 90 places en arrêt minute à l’intérieur du parking. Il n’y a plus d’arrêt minute côté nord.

L’équipement géré par Citédia propose également 100 places réservées aux deux-roues motorisés et 400 places de stationnement sécurisé pour les vélos. Piloté par Rennes Métropole, ce chantier « répond à la hausse du nombre d’usagers fréquentant la gare et le quartier », selon la collectivité.

Le nombre de voyageurs va doubler

En 2020 et la livraison de la ligne B du métro, près de 130.000 personnes devraient fréquenter la gare chaque jour, soit deux fois plus qu’en 2007. Les travaux doivent s’achever d’ici trois ans.