Rennes: Des agents de Keolis équipés de caméras pour les contrôles tendus

TRANSPORTS Les appareils seront utilisés pour dissuader les fraudeurs...

Camille Allain

— 

Les contrôleurs de Keolis Rennes sont désormais dotés de caméras.

Les contrôleurs de Keolis Rennes sont désormais dotés de caméras. — C. Allain / 20 Minutes

A l’instar des policiers municipaux, les contrôleurs du Star sont désormais équipés de caméras. Huit appareils viennent d’être déployés sur des agents volontaires et testés pour la première fois ce jeudi lors d’une grande opération anti-fraude. Objectif : sécuriser les contrôles.

« La caméra ne sera activée que lorsque la situation deviendra conflictuelle. C’est un outil de prévention pour apaiser les tensions », explique Jacques-Antoine Bothorel, responsable contrôle et sûreté de Keolis Rennes.

« Cela va calmer la situation »

En cas d’altercation, les images et le son pourront être utilisés par les policiers pour analyser la situation. « C’est un outil intéressant pour nous. Nous devrons informer les clients que nous commençons à filmer. Je pense que dans la plupart des cas, cela va calmer la situation », estime Rémi, contrôleur au Star depuis deux ans.

Avec ce nouvel outil, Keolis espère faire baisser le taux de fraude, descendu pour la première fois sous la barre des 10 % début 2017 (9,4 % des voyages exactement). « Cela représente quatre millions d’euros de manque à gagner chaque année », assure le responsable de Keolis. Dans le cadre de la Délégation de service public, l’objectif fixé par Rennes Métropole était de réduire à la fraude à 7 %. « Nous n’y sommes pas mais nous faisons tous les efforts », promet Jacques-Antoine Bothorel.

Des portillons seront notamment installés sur la ligne A du métro, sans doute en 2020, date de la livraison de la ligne B.