• La 39e édition des Trans Musicales se déroule jusqu'à dimanche à Rennes.
  • Une centaine de groupes, quasiment tous inconnus, sont invités.
  • 20 Minutes a choisi cinq groupes encore plus atypiques que les autres.

« Les Trans Musicales sont une comète. Ici, on s’intéresse à toutes les musiques, on plonge dans l’inconnu. » Les mots sont signés Béatrice Macé, cofondatrice du festival le plus connu de Rennes et résument bien l’état d’esprit défricheur de l’événement. Pour cette  39e édition, le programmateur historique des Trans Jean-Louis Brossard a dévoilé l’ensemble de ses trouvailles, dénichées aux quatre coins du monde. Voici les cinq artistes WTF (What The Fuck) qui ont retenu notre attention.

  • Zeal and Ardor, le métal des esclaves.

L’histoire raconte que ce projet est né d’un défi lancé par des internautes. Saurez-vous mélanger du black métal et du négro spiritual ? Le Suisse Manuel Gagneux l’a fait. « Zeal and Ardor, c’est un mélange entre des chants d’esclaves travaillant dans les champs de coton et du métal », glisse Jean-Louis Brossard. Un ovni, mais un projet bien ficelé.

  • Oki Dub Ainu Band et l’instrument disparu.

Encore de l’étrange. Le groupe mélange la musique dub et la musique traditionnelle des Aïnous, une ethnie aborigène minoritaire du Japon. La particularité d’Oki Dub Ainu Band, c’est d’utiliser, le tonkori, un instrument proche de la cithare qui a quasiment disparu. « Ils ne sont pas tout jeunes, genre la soixantaine. C’est la première fois qu’ils viennent jouer en Europe », indique le programmateur.

  • House Gospel Choir, la chorale new generation.

Un curieux programme de house chanté par une chorale. Venue d’Angleterre, cette troupe s’invitera sur l’imposante scène du hall 9 en plein milieu de la nuit, quelques mois après leur passage au festival Glastonburry. Plus qu’un concert, on s’attend à un spectacle.

  • Krismenn, le rap breton

Il a longtemps partagé la scène avec le beatboxer Alem pour du Kan Ha Beatbox inclassable. Le rappeur Krismenn, qui s’exprime en breton, sera l’invité des Trans cette année. « Son album est magnifique, un pur chef-d’œuvre », selon Jean-Louis Brossard. Venant d’un gars qui a fait connaître Björk, Nirvana, Stromae ou Ben Harper, ça fait plaisir.

  • The Daniel Wakeford Experience, l’amour d’un autiste.

« Je n’ai jamais vu quelqu’un donner autant d’amour sur scène. » Jean-Louis Brossard parcourt le monde depuis près de 40 ans pour dénicher des groupes improbables. Lorsqu’il a découvert Daniel Wakeford au festival Great Escape de Brighton (Royaume-Uni), il est tombé sous le charme de ce chanteur souffrant d’autisme. Très connu outre-Manche, il chante dans un groupe de rock avec une voix… atypique.

  • Et en bonus…

Le festival accueillant près d’une centaine de groupes, on ne pouvait pas ne pas vous citer d’autres noms venus d’ailleurs. Chatoune & Marilou, The Viagra Boys, Le Groupe Obscur ou encore Topper Harley (nom du personnage de Charlie Sheen dans les films Hot Shots) seront également de la partie.