Sécheresse: La situation est très tendue par endroits en Bretagne

ENVIRONNEMENT Le département du Morbihan présente des déficits pluviométriques importants…

C.A.

— 

Illustration de la sécheresse en Bretagne.

Illustration de la sécheresse en Bretagne. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il ne pleut pas en Bretagne. Du moins, il ne pleut plus. Après un hiver particulièrement sec, de nombreux territoires s’inquiètent du manque d’eau. Dans le Morbihan, la pluviométrie est déficitaire de 70 % et les cours d’eau présentent des débits proches du minimum historique sur dix mois d’affilée.

Des attitudes « économes et responsables »

Inquiètes, les autorités ont décidé de maintenir les restrictions d’eau lors d’un comité qui s’est réuni mercredi matin. Evoquant un « contexte très tendu de la ressource », la préfecture du Morbihan en appelle à la responsabilité des citoyens, afin qu’ils adoptent des comportements « économes et responsables ».

En vigueur depuis le 30 juin, les interdictions d’arrosage, de lavage des voitures (hors station professionnelle) ou encore de vidange des piscines sont maintenues. Les municipalités ont également interdiction d’arroser les terrains de sport entre 8h et 20h et même de laver la voirie, sauf en cas d’utilisation de balayeuses automatiques.

En Ille-et-Vilaine, l’eau potable se raréfie

Dans le Morbihan, la préfecture a mené des contrôles pour vérifier que cet arrêté était respecté. Les contrevenants sont passibles d’une amende de 1.500 euros.

La situation est également préoccupante en Ille-et-Vilaine où les ressources en eau potable sont limitées. Le pays de Rennes a notamment dû fournir certains territoires comme Vitré ou Bain-de-Bretagne, qui risquaient la panne sèche.