Rennes: Pour le pipi du jeudi soir, prière désormais d’utiliser l’urinoir

PROPRETE Trois équipements mobiles sont installés jusqu’à l’été dans le centre-ville…

Jérôme Gicquel

— 

la statue du Manneken Pis à Bruxelles

la statue du Manneken Pis à Bruxelles — Frank Fell / The Travel/REX/SIPA

La qualité de l’air devrait s’améliorer le vendredi matin dans les rues du centre-ville de Rennes. Pour chasser les odeurs d’urine les soirs de fête, la ville de Rennes a décidé d’installer depuis une semaine des urinoirs mobiles dans trois endroits particulièrement prisés par les « pisseurs sauvages » (place Saint-Sauveur, carrefour Jouaust en bas des Lices et en face du théâtre du Vieux Saint-Etienne).

L'un des trois urinoirs mobiles est installé près du théâtre du Vieux Saint-Etienne.
L'un des trois urinoirs mobiles est installé près du théâtre du Vieux Saint-Etienne. - J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

« Ils ont récupéré 200 litres jeudi dernier, c’est un bon début », sourit le patron d’un bar du bas de la place des Lices situé en face d’un des urinoirs. Installés tous les jeudis à 16h, les équipements seront retirés le vendredi matin jusqu’au 6 juillet. « Pour l’instant, on expérimente ce dispositif uniquement le jeudi soir lors des soirées étudiantes », indique Cyril Morel, adjoint à la ville de Rennes en charge de la propreté.

Les femmes devront faire la queue aux toilettes

Si le test est concluant, la ville pourrait faire l’acquisition de ces urinoirs mobiles et les déployer en ville dès la rentrée. « On verra aussi si c’est opportun de les installer toute l’année car à l’automne et en hiver, les pluies chassent naturellement les odeurs d’urine », poursuit l’élu.

>> A lire aussi : Rennes: Où faire pipi en toute tranquillité?

De nature à soulager la vessie des hommes, le dispositif exclut en revanche les femmes, toujours contraintes de faire la queue dans les toilettes des bars. « Mais au moins, elles devraient avoir des WC plus propres », poursuit le patron de bar. « On évoquera ce sujet à la rentrée, avec notamment la question des pisse-debout », souligne Cyrille Morel.

Les toilettes publiques bientôt ouvertes la nuit ?

En plus de ces nouveaux équipements, la ville réfléchit par ailleurs à la possibilité d’élargir les ouvertures des toilettes publiques, notamment celles installées place des Lices qui sont fermées de 23h à 6h. « La réflexion est engagée, il faut juste régler les questions d’entretien et de sécurité », précise l’adjoint.

>> A lire aussi : Les urinoirs secs pour arrêter les pipis contre les murs arrivent à Nantes et à Paris

 

Mots-clés :