Illustration d'une galette des rois.
Illustration d'une galette des rois. - closon/ISOPIX/SIPA

La galette des rois mangée début janvier à l’école primaire Amélie-Fristel à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a tourné au psychodrame, comme le rapporte Le Télégramme. Offerte par un parent d’élève, la galette avait couronné une petite fille, toute contente de ramener la fève à la maison. En la voyant, sa mère a eu la mauvaise surprise de découvrir sur la fève un couple en plein ébat sexuel avec la mention « levrette » gravée dessus.

>> A lire aussi : La meilleure galette des rois de Rennes se déguste rue Saint-Hélier

La maman a alors ramené l’objet du scandale à la direction de cette école catholique. Après enquête, il s’avère que c’est le boulanger du quartier qui a commis une grosse bourde en inversant la galette des rois destinée à un club de rugby avec celle destinée aux élèves. Le boulanger a présenté ses excuses aux parents d’élèves.

Mots-clés :