Stade Rennais: Surprise, Ousmane Dembélé élu meilleur joueur de la saison par les supporters

FOOTBALL Le derby collector contre Nantes (4-1) a également été plébiscité par les fans rouge et noir...

Jeremy Goujon

— 

Kamil Grosicki et Ousmane Dembélé (à g.), les deux buteurs rennais dans le derby face à Nantes (4-1).

Kamil Grosicki et Ousmane Dembélé (à g.), les deux buteurs rennais dans le derby face à Nantes (4-1). — D. Meyer / AFP

Les supporters du Stade Rennais, via le site ROUGE Mémoire (4.000 votes en six jours sur les réseaux sociaux), ont décerné leurs trophées pour la saison 2015-2016. Le phénomène Ousmane Dembélé et le derby contre Nantes (6 mars) ont logiquement été plébiscités.

  • Meilleur joueur : Ousmane Dembélé (devant Benjamin André)

Élu meilleur espoir par les fans rouge et noir la saison précédente, le futur attaquant du Borussia Dortmund succède au palmarès à Benoît Costil. Auteur de douze buts et cinq passes décisives en 26 matchs de championnat, « Dembouz » a également été reconnu sur le plan national, en obtenant le Trophée UNFP de joueur du mois de mars (premier Rennais à être ainsi récompensé depuis Jérôme Leroy), puis celui du meilleur espoir de Ligue 1.

« Son explosion m’a surpris, mais vu le talent, ce n’est pas non plus étonnant, avoue son ancien partenaire Adrien Hunou auprès de 20 Minutes. C’est une pépite, il mérite d’être dans un grand club. J’espère qu’il réussira en Bundesliga. »

  • Meilleur espoir : Sébastien Salles-Lamonge (Joris Gnagnon 2e)

Lancé chez les professionnels par Philippe Montanier, à l’occasion du 16e de finale de Coupe de France face à Bourg-en-Bresse (1-3, le 19 janvier), le milieu offensif au gabarit « barcelonesque » (1,70 m pour 61 kg selon la LFP) avait ensuite été titularisé par Rolland Courbis contre Angers (12 février).

Apparu à deux autres reprises en L1, le natif de Tarbes, qui participe actuellement au Tournoi de Toulon avec l’équipe de France U20, a signé son premier contrat pro le 14 mai (trois ans). « Je suis très heureux, très content d’avoir atteint cet objectif, affirmait Salles-Lamonge sur le site officiel. On a une très bonne génération qui arrive avec des joueurs talentueux, bosseurs. On a réussi à monter en CFA, c’est un vrai plus pour tout le monde. L’objectif l’année prochaine sera de cumuler un maximum de matchs en Ligue 1. »

  • Meilleur match : Rennes-Nantes (4-1)

S’il n’a pas assisté à beaucoup de victoires de ses favoris (six au total), le public du Roazhon Park a au moins vibré lors de la venue du voisin nantais. Une première mi-temps de feu (4-0 à la pause), le triplé de Dembélé, des supporters jaune et vert humiliés [lire par ailleurs]… Jamais le SRFC n’avait autant été à la fête face au FCN, à domicile, depuis le 3-0 infligé en 1997-1998.

  • Plus beau but : Jérémie Boga

Prêté par Chelsea, le jeune attaquant (19 ans) avait ouvert son compteur buts avec le Stade Rennais à l’issue d’une magnifique action collective sur le terrain de Reims (2-2, le 28 novembre). À déguster sans modération en video :

  • Satisfaction générale : l’animation et les tifos du Roazhon Celtic Kop

Le groupe ultra conserve le « titre » acquis en 2014-2015, l’année de son renouveau. On comprend mieux pourquoi à la vue des différents looks de la tribune Mordelles, surtout pour les derbys contre Nantes et Guingamp :

  • Insolite : la désertion du parcage nantais

« C’est la honte. Le pire, c’est que c’était Rennes en face. » N’ayant pas du tout apprécié le scénario du match au Roazhon Park, tous les membres, ou presque, de la Brigade Loire (les ultras nantais) quittèrent l’espace qui leur était réservé dès la mi-temps. L’annonce désormais célèbre du speaker local, quelques minutes plus tard (à propos des bus visiteurs), n'aura fait qu’accentuer la colère des Canaris… et les moqueries bretilliennes.