Un collectif de maisons containers en chantier près de Rennes

LOGEMENT Quarante containers maritimes vont connaître une seconde vie à La Chapelle-Thouarault…

Jérôme Gicquel

— 

Démarré en octobre, le chantier doit être livré cet automne à La Chapelle-Thouarault.

Démarré en octobre, le chantier doit être livré cet automne à La Chapelle-Thouarault. — Groupe Lamotte

Les maisons containers ont le vent en poupe en Ille-et-Vilaine. Surfant sur cette nouvelle tendance venue des Pays-Bas, le groupe Lamotte accélère la cadence en matière de constructions modulaires. Après la livraison de plusieurs dizaines maisons containers individuelles depuis l’an dernier au Rheu près de Rennes, le promoteur planche désormais sur un collectif de maisons construites à partir d’une quarantaine de containers maritimes.

Démarré en octobre 2015 sur la commune de La Chapelle-Thouarault dans la métropole rennaise, le chantier, qui comprend 12 logements allant du T2 au T4 ainsi que 11 maisons individuelles, doit être livré cet automne. Les habitations seront proposées via le bailleur Neotoa à la location pour des foyers aux ressources modérées ainsi qu’en prêt social location accession.

Construction plus rapide et coût plus abordable

Une nouvelle offre qui séduit de plus en plus les nouveaux acquéreurs, attirés par le coût des logements et la rapidité de leur construction. « On sort un container par jour, donc on construit une maison tous les quatre jours. Ajoutez à cela deux heures de déchargement sur le terrain et six semaines de travaux d’intérieur et d’extérieur et vous obtiendrez votre maison livrée en moins de trois mois. Et à moins de 1 500 euros du mètre carré », confiait il y a quelques mois Clément Gillet, patron de B3 Ecodesign.

>> A lire aussi : La maison container, B3 Ecodesign y croit dur comme fer

Assemblant les containers sur le site du constructeur automobile PSA à La Janais. La société n’a d’ailleurs pas fini de s’accroître avec déjà plusieurs autres chantiers en cours, notamment à Vezin-Le-Coquet et à Orgères.

Mots-clés :