Le centre-ville de Rennes a été saccagé samedi 6 février lors d'une manifestation d'opposants à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.
Le centre-ville de Rennes a été saccagé samedi 6 février lors d'une manifestation d'opposants à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

Trois hommes étaient jugés ce lundi après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel suite à la manifestation anti-aéroport qui a dégénéré samedi dans le centre-ville de Rennes. Accusés de faits de violences et de rébellion à l’encontre des forces de l’ordre, ils ont tous été condamnés à de la prison ferme.

En images : Le centre-ville de Rennes saccagé par les manifestants

Déjà condamné pour des faits similaires, l’un d’entre eux, âgé de 23 ans, a écopé de sept mois de prison ferme. Les deux autres, âgés de 27 et 28 ans, ont été condamnés à deux mois de prison ferme et écroués à l’issue de l’audience.

Des dégâts estimés à plusieurs milliers d’euros

Samedi, un petit millier de personnes a défilé dans les rues de Rennes pour s’opposer au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le « carnaval » a été émaillé de nombreux incidents et le centre-ville a été saccagé. Des vitrines de commerces ont été ravagées. Les forces de l’ordre ont eu recours au flash-ball et aux gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Dimanche, la maire de Rennes a lancé un appel à l’aide à l’Etat, estimant que les dégradations coûteraient plusieurs dizaines de milliers d’euros. Plusieurs plaintes ont déjà été déposées. La ville estime qu’il faudra « au moins deux semaines » pour nettoyer les tags.

Mots-clés :