Bretagne: Plus de 5.000 sites ont adopté le .BZH

INTERNET Cette nouvelle extension des noms de domaines a été lancée le 4 décembre…

Jérôme Gicquel

— 

L'extension .bzh est accessible aux particuliers depuis le 4 décembre.

L'extension .bzh est accessible aux particuliers depuis le 4 décembre. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

 La Bretagne tisse sa toile sur le web. Dix mois après le lancement de l’extension internet .bzh, plus de 5.000 noms de domaines ont déjà été enregistrés. « C’est un cap symbolique qui a été franchi cet été. Nous sommes dans nos objectifs », assure David Lesvenan, président de l’association Point BZH, qui ambitionne d’atteindre « les 20.000 noms de domaines d’ici trois ans ». D’abord réservé aux entreprises, puis aux particuliers depuis le 4 décembre, le .bzh est déjà utilisé par plusieurs collectivités comme la région Bretagne ou les villes de Quimper, Vannes et Lannion.

Cinq bonnes raisons de craquer pour le «.bzh»

Plusieurs marques se sont également saisies de cette nouvelle extension pour afficher fièrement leur identité bretonne sur la Toile comme Armor Lux, le Crédit Agricole et bientôt le Stade Rennais. « Même des marques nationales comme la SNCF ou Le Boin Coin l’utilisent pour mettre en avant les services qu’elles proposent aux Bretons », souligne David Lesvenan.

Le Finistère surfe sur la vague du .bzh

Pour l’heure, 80% des noms de domaines ont été achetés par des entreprises ou des collectivités et 20% par des particuliers. Sans surprise, c’est en grande majorité en Bretagne que le .bzh a trouvé ses adeptes avec 83% des noms de domaines enregistrés dans la région. « On retrouve ensuite 8% des enregistrements en Ile-de-France avec sa grande diaspora bretonne, 7% dans le reste de la France et 2% à l’international », détaille le président de l’association Point BZH. En Bretagne, c’est le Finistère qui domine le classement avec 30% des enregistrements, devant l’Ille-et-Vilaine (23%) et le Morbihan (15%).

83% des noms de domaines ayant adopté le .bzh ont été enregistrés en Bretagne. - Point BZH.

 

Pour inverser cette tendance géographique, l’association va partir à la rencontre des professionnels bretons pour les sensibiliser aux enjeux que représentent ces nouvelles extensions. Après une première à la Gacilly ce mercredi, des réunions seront organisées jusqu’en novembre un peu partout dans la région, avec notamment une rencontre le 22 septembre à la CCI de Rennes. L’équipe du .bzh sera également présente à l’occasion des journées régionales de la création et reprise d’entreprise qui se tiendront au parc des expositions les 7 et 8 octobre.­­

Mots-clés :