Stade Rennais: Costil, Ntep et le RCK plébiscités

Football Le site ROUGE Mémoire a invité ses internautes à distribuer leurs bons points aux Rouge et Noir...

Jeremy Goujon

— 

Benoît Costil a été élu meilleur joueur de la saison 2014-2015 du Stade Rennais, par les internautes de ROUGE Mémoire.

Benoît Costil a été élu meilleur joueur de la saison 2014-2015 du Stade Rennais, par les internautes de ROUGE Mémoire. — G. Jeffroy / Sipa

Qui dit fin de saison, dit récompenses. Si celle du Stade Rennais « n’a pas été parfaite », dixit ROUGE Mémoire, le site consacré aux Rouge et Noir a tout de même sollicité ses aficionados, afin d’établir le palmarès 2014-2015 du SRFC.

Meilleur joueur de la saison : Benoît Costil

Hormis le Roazhon Celtic Kop (lire plus bas), Benoît Costil aura été le Rennais le plus régulier dans la performance. Appelé pour la première fois en équipe de France en octobre 2014, le Caennais est entré dans l’histoire du club breton, en battant le record du plus grand nombre de matchs de Ligue 1 joués en sa faveur (150, contre 147 à Pierrick Hiard). Alors que certains s’estiment meilleurs que lui, Costil préfère répondre sur le terrain. Comme le 4 avril à Lorient, où après avoir « arrêté un but » de Jordan Ayew (à 1’00 sur la video), il s’allonge de tout son long pour empêcher Benjamin Jeannot de marquer (2’15). Du (très) grand art.

Meilleur match : Rennes-Marseille (2-1), 16e de finale de Coupe de la Ligue

Voir son équipe inscrire le but de la victoire dans le temps additionnel, procure toujours des sensations fortes. Surtout quand l’adversaire est leader du championnat. A fortiori quand l’homme providentiel se nomme Philipp Hosiner. Opéré le 11 février en raison d’une tumeur au rein gauche, l’attaquant autrichien demeure le héros malheureux de l’exercice écoulé. Laissé de côté par un autre Philippe (Montanier), il ne devrait pas faire de vieux os en Ille-et-Vilaine. Au grand dam des supporters.

Meilleur espoir (joueur pro de moins de 23 ans) : Paul-Georges Ntep

Avec neuf buts et six passes décisives en L1, Paul-Georges Ntep fut impliqué dans 42% des réalisations bretilliennes. On n’ose imaginer le pourcentage si l’ancien Auxerrois s’était vraiment donné à fond. Aussi indispensable qu’agaçant (parfois), « PG » peut et doit encore faire mieux. Son premier séjour avec les Bleus, démarré ce lundi, devrait lui permettre de franchir un palier. En tout cas, l’intéressé l’espère.

Plus beau but de la saison : Edson Mexer contre Evian (6-2)

Révélation de l’année côté rennais, la recrue mozambicaine Edson André Sitoe, dit Mexer, se fend d’une reprise de volée à l’extérieur de la surface pour tromper Jesper Hansen. Pas mal, pour un défenseur central.

Meilleur joueur du centre de formation : Ousmane Dembélé

Fer de lance de la réserve rennaise, avec laquelle il a inscrit 13 buts en 18 matchs en CFA 2, Ousmane Dembélé (18 ans) intégrera le groupe professionnel à la reprise pour la préparation estivale. Phénomène de précocité, le Franco-Mauritanien possède déjà son site officiel. Attention quand même à ne pas brûler les étapes…

La plus grande satisfaction extra-sportive : L’animation et les tifos des supporters

A Rennes, le spectacle n’aura pas été sur la pelouse, mais en tribunes. Ambiance continue, apparition du clapping, tifos impressionnants : le Roazhon Celtic Kop (RCK), principal groupe de fans rouge et noir, a grandement assuré. Ce qui n’était pas gagné d’avance, après la mise en sommeil du collectif en octobre 2013, et la défaite en finale de Coupe de France contre Guingamp.

Trophée insolite : Benoît Costil, meilleur gardien du monde selon les internautes de France Football

En passe de devenir « le punching-ball de la Ligue 1 », comme l’écrit So Foot, le Stade Rennais a eu maille à partir avec la presse spécialisée. Cible préférée de L’Equipe et France Football, le club breton a, grâce à ses supporters, retourné la situation à son avantage. Censé désigner le « meilleur gardien du monde », le sondage lancé par FF a ainsi consacré Benoît Costil, devant… Manuel Neuer et Gianluigi Buffon.