Cinq bonnes raisons de craquer pour le «.bzh»

NUMERIQUE L’extension Internet bretonne est accessible depuis ce jeudi midi...

Camille Allain

— 

Ouvert aux entreprises et associations depuis septembre, l'extension .bzh est accessible aux particuliers.

Ouvert aux entreprises et associations depuis septembre, l'extension .bzh est accessible aux particuliers. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Paris, Tokyo, Boston, Québec et… la Bretagne! Depuis quelques heures, la péninsule bretonne a sa propre extension Internet. Ouvert aux entreprises, collectivités et associations, le .bzh est maintenant accessible aux particuliers. En dix minutes, plus de 1.000 demandes ont été adressées à l’association qui se bat depuis des années pour l’obtention de son extension régionale. Voici pourquoi il vous faut votre .bzh.

Parce que c’est un gage de qualité.

L’argument numéro un du .bzh, c’est son aspect marketing. En optant pour l’extension bretonne, vous montrez au monde votre appartenance à une région aux paysages magnifiques. Une région réputée pour sa culture, ses traditions et sa population accueillante. Les entreprises de tourisme ou de l’alimentation ont évidemment un intérêt commercial à se montrer sur la toile.

Parce que tout le monde veut son extension.

La Catalogne a obtenu son extension en 2006. Mais depuis, plus rien ou presque. A part la capitale française qui a son .paris depuis mardi, personne n’a fait aussi vite que la Bretagne. L’Alsace et l’Aquitaine suivront bientôt. «Il y avait 20 extensions il y a quelques années. On en comptera bientôt 1.200», assure David Lesvenan, président de l’association .bzh, qui espère conquérir 10.000 à 15.000 enregistrements.

Parce que c’est un bon cadeau de Noël.

Vendue 35 euros par l’association, l’extension .bzh vous sera facturée environ 50 euros par les hébergeurs tels que 1and1, OVH, Gandi ou la quarantaine d’autres sociétés qui proposent l’extension bretonne. A quelques semaines de Noël, ce petit investissement vous permettra d’avoir votre propre nom de domaine. Et donc d’offrir une adresse mail 100% bretonne à votre famille et vos amis.

Parce que vous n’avez pas de voiture.

A l’Aise Breizh estime que plus de 1,3 million de ses autocollants bigoudens se promènent à l’arrière des voitures aux quatre coins du monde. Pas de voiture, pas de sticker! Opter pour l’extension .bzh c’est l’assurance de pouvoir afficher votre identité sur la toile. «C’est le gwenn ha du numérique», assure un élu du conseil régional de Bretagne. Rappelons que l’extension n’est pas réservée aux seuls habitants de la Bretagne. Peu importe où vous habitez, vous pouvez postuler. Et c’est bien connu, des Bretons, il y en a partout dans le monde.

Parce que Twitter s’y est mis.

Plus de 1.000 demandes sont arrivées lors des dix premières minutes d’ouverture au public ce midi. Des Gaëlle, des Loïc, des Maewenn et des Erwan. Et parmi eux, un géant. Le réseau social Twitter a également postulé à l’extension bretonne. «Facebook a déjà sa version bretonne. Ils ont tout intérêt à se démarquer», glisse-t-on à l’association. Le Stade Rennais, Produit en Bretagne, les villes de Vannes et Brest ont également leur .bzh.

Mots-clés :