Karine Sabatier, directrice 
de la Cantine numérique de Rennes.
Karine Sabatier, directrice de la Cantine numérique de Rennes.

Camille Allain

Ils sont indépendants, auto-entrepreneurs, porteurs de projets ou adeptes du télétravail, mais ils ne disposent pas de locaux pour exercer leur profession. « Ils », ce sont les coworkers, de plus en plus nombreux à fréquenter la Cantine Numérique, qui leur propose un toit, une table et une connexion Internet pour travailler. Deux ans après sa création, la structure a trouvé son rythme de croisière et est victime de son succès. « On tourne à plein régime depuis cet été », confirme Karine Sabatier, directrice de la Cantine.

« On se sent vite isolé »


D'où l'idée d'ouvrir prochainement un nouvel espace, toujours dédié aux travailleurs. « C'était inscrit dans le projet dès le départ. Aujourd'hui, on veut permettre aux coworkers d'avoir des espaces plus cloisonnés car on a parfois du mal à jongler avec nos conférences », explique Karine Sabatier. Basée aux Champs Libres, à deux pas de la gare, la Cantine répond à un besoin : offrir un local à un prix abordable à ceux qui ne peuvent plus travailler chez eux. Comme Yannick, créateur de sites web. « Je suis à mon compte depuis trois ans et je travaillais de chez moi. Au début c'est sympa, mais on se sent vite isolé », explique le Rennais. Il a bien cherché un local, mais le loyer l'a refroidi. « Ici, je paie environ 80 € par mois et je peux venir quand je veux. En plus, je rencontre d'autres personnes qui bossent dans le même secteur », ajoute-t-il.

Ouverture courant avril


A côté, Laurent, éditeur de logiciels, a dû évacuer son bureau à la maison, pour laisser la place à son bébé. Comme eux, ils sont 75 inscrits à fréquenter de temps à autre la Cantine. « Ici, les services sont basiques. Ce que les gens viennent chercher, c'est un réseau, des liens humains. On aimerait maintenant proposer plus d'accompagnement pour les porteurs de projet. Que les coworkers participent à l'activité du lieu » conclut la directrice. L'ouverture du nouveau lieu est prévue au mois d'avril.