Faire de bonnes affaires avec ce dont on ne sait plus que faire

Des vêtements, des meubles ou de l'électroménager qui ne servent plus ? Avant de tout jeter à la poubelle, voici quelques moyens lucratifs de s'en débarrasser.

©2006 20 minutes

— 

Des vêtements, des meubles ou de l'électroménager qui ne servent plus ? Avant de tout jeter à la poubelle, voici quelques moyens lucratifs de s'en débarrasser.

n Dépôt-vente Deux bons filons pour revendre vos meubles : la Trocante ou Eurocash. Sachez que la marge pratiquée par ces enseignes est de l'ordre de 30 %. Cash Converters rachète, lui, tout article (sauf les meubles, les armes et les vêtements) immédiatement et en liquide, et le revend le double, après un contrôle technique. D'autres dépôts-vente sont aussi spécialisés dans la reprise de vêtements. En leur confiant vos articles, vous pouvez discuter de la somme qui vous reviendra après la vente, en sachant que la commission du magasin est d'environ 50 %. Enfin, les librairies Gibert Joseph et Gibert Jeune, dans les grandes villes, reprennent vos CD, DVD et livres. Un article acheté 20 E neuf y sera repris un quart du prix et revendu le double.

n Internet Les sites de revente comme eBay fonctionnent bien, à condition d'avoir du temps. Après une mise aux enchères de l'objet de trois à dix jours, avec description et photo, vous contactez l'acheteur pour décider de son mode de paiement et d'envoi. Aujourd'hui, vous pouvez même déposer votre objet à vendre sur eBay dans une boutique Encherexpert, à Paris, qui fera toutes les démarches à votre place, moyennant une commission de 19 à 29 % selon les ventes.

n Brocante Un emplacement se loue entre 15 et 20 E les deux mètres, environ quinze jours à l'avance, auprès des organisateurs. Selon la loi, un particulier ne peut participer qu'à deux vide-greniers par an, dans le secteur où il réside.

Jeanne Dréan

6 milliards d'euros C'est le chiffre d'affaires global du secteur de l'occasion en France en 2005.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.