vincent peillon

Vincent Peillon, lors du premier débat, jeudi 12 janvier.

Vincent Peillon, lors du premier débat, jeudi 12 janvier. — TF1

L’ex-ministre de l’Education nationale, actuellement député européen, était candidat à la primaire de la gauche. Il espèrait rassembler autour d’un projet notamment axé sur l'Europe.

Avec 6,81% des suffrages exprimés au premier tour le 22 janvier 2017, l'ancien ministre de l'Education a été éliminé.

Ses principales propositions étaient :

Economie et emploi

  • Création d’un bouclier fiscal pour les revenus les plus modestes,
  • Plan de relance de l’exportation pour les PME et les entreprises de taille intermédiaire,
  • Accroître la lutte contre la fraude fiscale.

Société

  • Ouverture de la PMA sans conditions pour toutes les femmes,
  • Droit à l’euthanasie,
  • Accentuer le combat pour les droits des femmes.

Institutions

  • Réduction du nombre de parlementaires, qui seront limités à un mandat,
  • Députés élus à la proportionnelle intégrale dans chacune des grandes régions.

Sécurité

  • Hausser le budget alloué à la Défense à hauteur de 2% du PIB,
  • 5000 postes de gendarmes et policiers  supplémentaires.

Europe

  • « New Deal Européen » : création d’un budget de la zone Euro,
  • Plan d’investissement européen de 1000 milliards d’euros,
  • Favoriser l’accueil des réfugiés

Le direct

Retourner en haut de la page