Philippe Poutou est ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort en Gironde, dont il est l’un des responsables syndicaux de la CGT. Le fait d’arme qui l’a fait connaître fut son implication dans le mouvement contre la fermeture de l'usine de Blanquefort, qui a permis de maintenir 955 emplois. Après avoir été exclu de Lutte Ouvrière, alors dirigé par Arlette Laguiller, en 1995, il conduit la liste du NPA à l'élection régionale de 2010 en Aquitaine, qui recueille 2,52 % des suffrages. Le 20 mars 2016, il est à nouveau désigné candidat du NPA pour la présidentielle de 2017.

 

Ses principales propositions :

 

-Interdire les licenciements par les entreprises,

 

-Réquisitionner les entreprises qui ne respecteraient pas cette règle.

Sur le même sujet:

23 avril 2017
21 avril 2017
20 avril 2017
18 avril 2017
16 avril 2017
15 avril 2017
12 avril 2017
11 avril 2017
10 avril 2017