Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout La France, le 22 mars 2017 à Paris.

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout La France, le 22 mars 2017 à Paris. — Francois Mori/AP/SIPA

Après sa septième place en 2012, le président du parti Debout la France fait son retour dans la course à la présidentielle.

A 56 ans, M. Dupont-Aignan est maire de Yerres, une commune située au sud-est de Paris, et occupe le poste de député de l'Essonne. Pour la présidentielle 2017, le candidat souhaite adopter une gestion migratoire stricte, une politique protectionniste et un projet sécuritaire.

Ses principales propositions :

Economie et Emploi

Dans le but de valoriser les entreprises françaises, il veut créer un « label Tricolore » pour les produits nationaux et ceux qui respectent « des normes de qualité sociale et environnementale ». Le candidat souhaite de plus relocaliser 1 million d’emplois, baisser l’impôt sur le revenu de 10 % pour tous et geler les taux de TVA.

Santé

Au nom de la protection de la Sécurité Sociale, M. Dupont-Aignan promet d’augmenter le numerus clausus de médecins d’1/3 pour répondre aux besoins des Français, mettre fin à l’obligation de tiers-payant généralisé et faire de la dépendance et du soutien aux aidants une grande cause nationale.

Sécurité

Au cœur de son programme, le candidat place la « lutte contre le terrorisme », ce qui comprend la mise en place d’un « véritable contrôle des frontières nationales », la suppression des accords de Schengen et l’intensification de la lutte contre l’Etat islamique en Syrie, en Irak et en Libye.

Société

Sur son site, il promet accorder une part fiscale complète aux familles ayant un enfant handicapé, simplifier les démarches et les dossiers et favoriser l’insertion par le travail en renforçant les aides aux structures professionnalisantes (ESAT, EA…).

Ecologie

Le candidat souhaite développer une « écologie patriote ». Autrement dit, M. Dupont-Aignan veut mettre fin à l’importation de produits dangereux qui ne respectent pas les normes environnementales françaises et créer un livret d’épargne « dispositifs d’économie d’énergie pour le logement ».

Europe

Concernant la relation entre la France et ses voisins, il veut mettre fin immédiatement au processus d'accession de la Turquie à l'Union européenne. Le candidat souhaite de plus arrêter toutes les négociations pour l’élargissement de l’Union Européenne, dénoncer les traités européens et remplacer l’Union européenne par une Communauté des Etats Européens.

Le direct

Retourner en haut de la page