Revivez l'audience de jeudi: DSK libéré sous caution, passera la nuit en prison

118 contributions
Publié le 20 mai 2011.

LIVE - Revivez les derniers développements sur l'affaire Dominique Strauss-Kahn...

La synthèse de la journée à lire ici, l'interview d'un expert sur la vie en résidence surveillée, là


22h58: DSK passera donc une dernière nuit en prison, avant de s'installer vendredi, si tout va bien, dans la résidence louée par Anne Sinclair à New York.

22h54: On y voit notamment DSK faire un signe à Anne Sinclair et à sa fille, avec un léger sourire, en sortant de la salle à la suite d'une suspension d'audience.

22h48: Les télévisions diffusent désormais (en différé, bien sûr) la deuxième partie de l'audience, celle consacrée à la demande de libération.

22h32: La situation est «bien meilleure qu'au début de l'affaire», disent-ils. Désormais, ils espèrent que DSK pourra quiter la prison de Rikers Island vendredi.

22h31: Les avocats de DSK évoquent leur «joie» et le soulagement de la famille devant les journalistes.

22h25: Le procureur (le DA) est venu rendre compte auprès des journalistes de la décision du tribunal.

22h24: En plus du million de dollar de caution, cinq millions devront être versés au titre d'assurances.

22h20: Donc concrètement, DSK retourne à la prison Rikers Island

22h17: La caution est de 1 million de dollars

22h16: La police enquête sur deux autres affaires
La police américaine examine actuellement au moins deux affaires antérieures concernant Dominique Strauss-Kahn, qui vient d'être formellement inculpé pour tentative de viol présumée sur une femme de chambre à New York. De source proche de l'enquête sur l'affaire de l'hôtel Sofitel, on indiquait jeudi que les enquêteurs se penchaient sur l'affaire Piroska Nagy, une économiste du FMI avec laquelle Dominique Strauss-Kahn avait eu une relation extra-conjugale en 2008.

La police se penche également sur les informations selon lesquelles Dominique Strauss-Kahn aurait eu au moins une fois par le passé un «comportement similaire » à celui dont il est accusé à New York, a déclaré cette semaine un procureur de Manhatan, sans donner alors de précisions. De source proche de l'enquête, on expliquait jeudi à Reuters que ce procureur faisait allusion à l'affaire Tristane Banon, jeune journaliste et écrivaine française qui a affirmé en 2007 que Dominique Strauss-Kahn l'avait agressée sexuellement en 2002. Tristane Banon n'a pas déposé plainte contre Strauss-Kahn après l'incident présumé. Mais dans un message adressé lundi à Reuters, un avocat représentant l'écrivaine, David Koubbi, a indiqué qu'elle pourrait le faire désormais.

22h12: La défense de DSK a engagé des détectives privés pour enquêter sur sa victime

22h10: La nouvelle audience est fixée au 6 juin

22h06: Les commentateurs de BFM TV semblent d'accord: après une première phase très favorable à l'accusation, notamment parce que dans le système américain, l'enquête se mène à charge, s'ouvre une deuxième phase.  Avec une première petite victoire avec cette remise en liberté sous caution. Avec l'enquête de la défense qui va être mené tous azimuts. La défense savait par exemple avant les médias que le frère de la victime présumée n'était qu'un ami.

22h03: Intéressant point soulevé par des chroniqueurs de BFM TV, le procureur est en campagne car il doit être réélu en novembre 2012.

22h01: Le procureur veut renforcer les garanties. Le juge, lui, prévient DSK: au moindre écart, il reviendra sur sa décision.

22h00: Le procureur n'est pas d'accord avec la libération sous caution. Il le dit au juge. Mais ça ne change rien à la décision.

21h58: Pour être clair, DSK est assigné à résidence, il devra porter un bracelet électronique. Le juge dit aussi que DSK devra avoir constamment un gardien amé, et à ses frais.

21h56: «C’est un soulagement, j’ai une pensée pour lui», a réagi à chaud sur BFM TV François Pupponi, qui a succédé à DSK à Sarcelles. «C’est une petite bonne nouvelle dans cette semaine terrible», a-t-il ajouté.

21h54: DSK ne sortira pas ce jeudi soir
Il faut en effet organiser toutes ces contraintes: c'est à dire un bracelet électronique, des caméras de surveillance dans l'appartement, un encadrement de surveillance, c'est à dire des gardes.

21h54: Des contraintes très importantes pour DSK. Il y aura même des caméras de surveillance dans l'appartement où il habitera.

21h53 DSK libéré sous caution

 


21h49: C'est la mi-temps a New York. L'acte II tarde a commencer..

21h44: Le journaliste de RTL  a pu revenir

21h37: Il semblerait que le correspondant de RTL  se soit fait sortir de la salle d'audience pour avoir tenté de parler à Anne Sinclair pendant la suspension d'audience.

21h33: La sécurité fait de nouveau entrer DSK dans la salle d'audience, selon notre envoyée spéciale

21h31: Premières images de l'audience diffusée par BFM TV. On voir le procureur et l'avocat de DSK. DSK est cette fois assis, en costume vert sur chemise bleue. Lundi, il était debout face à la juge, au côté de ses avocats.

21h29: Autre précision à apporter, ce n'est pas Me Benjamin Brafman qui a plaidé pour DSK devant le juge Michael Obus mais l'autre avocat, Me William Taylor. Me Brafman est retenu par des obligations personnelles, selon son équipe.

21h27: Un porte-parole du parquet annonce que l’acte d’inculpation décidé par le grand jury sera publié après l’audience

21h24: DSK n'est plus dans la salle d'audience mais Anne Sinclair et la fille de DSK, Camille, sont toujours dans la salle. Les deux femmes, qui portent toutes les deux une veste noire, se tiennent la main.

21h20: La décision pourrait tomber d'ici quelques minutes. D'après l'avocat bon connaisseur du barreau de Paris et New York, en général, ça va vite, le temps de lire les documents. Mais comme il l'a fait remarquer, le dossier n'est pas un dossier normal.

21h15: D'après Emmanuel Duteil de BFM TV, DSK avait l'air en meilleure forme, plutôt souriant. Rien à voir donc avec les photos de l'audience de lundi, où il était défait.

21h12: L'audience est supendue
Le juge a besoin de lire des pièces du dossier. Il veut s'assurer que DSK ne pourra pas fuir. L'audience est suspendue et la décision devrait être rendue avant la fin de la journée maximum. A New York, il est est 14h12

21h10: Le juge pourrait ne pas rendre sa décision dans l'immédiat, d'après BFM TV. Il a besoin de réfléchir.

21h09: Le juge veut être sûr que DSK n’aille pas à l’ambassade de France et qu’il soit toujours surveillé, rapporte BFM TV. On peine à imaginer DSK se réfugier à l'ambassade.

21h07: Les vidéos de « la sortie de DSK de la scène de crime (de la chambre du Sofitel donc) montre qu’il s’est passé quelque chose», a dit le procureur

21h05: L'avocat de DSK est de nouveau interrogé par le juge. Le déroulement de cette audience n'a rien à voir avec celle de lundi: le juge interroge à plusieurs reprises les avocats de DSK, puis redonne la parole au procureur. Il semble hésiter à prendre sa décision.

21h05: Le procureur estime toujours que les garanties ne sont pas suffisantes

21h04: Le juge a demandé des détails à l'avocat de DSK, des garanties sur une éventuelle liberté sous caution.

21h03: DSK a appris qu'il était inculpé, expliqque BFM TV

20h59: Le fait que le billet d'avion était réservé ne change rien, dit le procureur

20h57: Le procureur rappelle qu'il n'y a pas de procédure d'extradition entre la France et les Etats-Unis

20h54: Le procureur use des mêmes arguments que lundi: DSK a voulu fuir, est puissant, il a du réseau, il a de l'argent et un carnet d'adresse.

20h52: Le parquet dit s'opposer à la remise en liberté, car il y a des élements qui accablent DSK, et qu'ils se renforcent au fur et à mesure. Mais un expert de la justice américaine explique que cet argument ne devrait pas tenir, car l'audience ne doit pas juger sur le fond.

20h50: L’avocat de la Défense dit que la position du parquet sur DSK n’est pas conforme à la loi.

20h50: Pas de réaction de DSK ou Anne Sinclair
L'envoyé spécial de RTL explique que l'annonce de l'inculpation de DSK a été apprise par l'extérieur et que ni DSK ni Anne Sinclair n'ont eu de réaction.

20h48: Les avocats de DSK proposent des conditions très strictes pour la libération sous caution. Il y a un appartement qui a été trouvé pour accueillir DSK et sa femme, l'accusé porterait un bracelet électronique et il y aurait un système de vidéo-surveillance dans l'appartement.

20h45: Les avocats de DSK plaident
D'après l'envoyée spéciale de Libé.fr, les avocats de DSK tentent d'expliquer que DSK n'a pas essayé de fuir, qu'il a appelé deux fois l'hôtel pour récupérer son téléphone et a produit le billet d'avion.

20h41: Le parquet refuse toujours la libération sous caution de DSK

20h40: Dominque Strauss-Kahn a été formellement inculpé par la justice américaine, dit le procureur. La décision n'a pas été annoncée par le parquet dans la salle d'audience. Le grand jury se réunissait à huis clos et a tranché. Avec un jour d'avance, puisque sa décision était attendue vendredi. Ce n'est pas une grosse surprise.

20h40: L'audience a commencé

20h39: La défense ne voulait ni photos ni caméras. Mais le juge en a décidé autrement.

20h35: Le frère de la victime présumée est en fait un ami
L’homme qui s’était présenté comme le frère de la victime présumée, qui avait assuré que sa sœur l’avait appelé parmi les premiers, a reconnu jeudi qu’il n’était qu’un ami. «Je ne suis pas un menteur. Je n'ai jamais dit qu'elle était ma soeur de sang, je n'ai pas de soeur de sang aux Etats-Unis. C'est une bonne amie, une cliente régulière du restaurant», a-t-il expliqué à l’AFP

20h33: DSK est arrivé
Il est habillé en civil. Il serait souriant et détendu, non menotté.

20h27: Dominique Strauss-Kahn a pris seul, de sa cellule de Rikers Island, la décision de démissionner de ses fonctions de directeur général du Fonds monataire international, sans avoir subi aucune pression directe du FMI, ont dit jeudi à Reuters des sources proches du dossier.

20h17:L'ex-patron du FMI devrait entrer dans la salle d'une minute à l'autre
Il y a donc Anne Sinclair, Camille, la fille de DSK, un homme qui pourrait être le gendre de DSK, présents dans la salle d'audience. Les avocats de DSK sont là. L'ex-patron du FMI devrait entrer dans la salle d'une minute à l'autre. D'après le correspondant de RTL sur place, les journalistes étrangers tentent de donner à Anne Sinclair leur carte de visite, ce qu'elle refuse.

20h14: Anne Sinclair est arrivée dans la salle d'audience
L'épouse de DSK a déjà vu son mari, elle lui a rendu visite dans la prison de Rikers Island.

20h06: Le portrait d'Anne Sinclair, c'est par ici

20h04: Jospin attristé
Par rapport à l’affaire DSK, Lionel Jospin dit être «dans l'attente de la vérité qui sortira de la procédure qui commence». Il évoque également «une situation aujourd'hui qui (le) rend triste». «Parce qu'on a un accusé qui a le droit à la présomption d'innocence et on a une plaignante qui a le droit que sa parole ne soit pas discréditée», dit-il.

20h00: Un homme a pris place aux places réservées aux proches de DSK. Il pourrait s'agir du mari de Camille, la fille de DSK, qui serait arrivée, selon I-Télé, dans la salle. Il n'a toutefois pas voulu dire qui il était. Anne Sinclair, à New York depuis lundi, sera-t-elle là?

19h43: Trois places libérées pour les proches de DSK
L'audience va bientôt commencer et trois places ont été libérées pour les proches de l'ex-patron du FMI.

19h25: Ni DSK ni le juge n'est présent dans la salle d'audience

19h23: Les téléphones autorisés dans la salle d'audience
En fait, les envoyés spéciaux de médias français installés dans la salle d'audience rapportent que les téléphones sont autorisés. Via Twitter, ils pourront peut-être retranscrire les débats.

19h05: Un léger différé?
Donc le live-tweet devrait être interdit dans l'enceinte du tribunal. Mais l'audience sera filmée et peut-être diffusée avec un léger retard, rapporte l'envoyé spécial d'Europe 1 sur twitter.

18h40: «C'est comme ça qu'a commencé l'affaire Dreyfus», dit Chevènement
Jean-Pierre Chevènement, le président d’honneur du MRC, a comparé l’affaire DSK à l’affaire Dreyfus. Tout en n’excluant «aucune hypothèse », Chevènement a noté sur LCP que «c'est comme ça qu'a commencé l'affaire Dreyfus». «On peut très bien soudoyer une personne, je connais l'existence d'officines louches. Je sais que ça existe», a dit celui qui envisage de se présenter à la primaire socialiste. «Je ne dit pas que cette jeune femme n'a pas aussi subi des traitements inacceptables, s'ils étaient avérés. C'est aussi une possibilité. On peut aussi réserver d'autres hypothèses qui relèvent de la pathologie», a-t-il ajouté. 

18h15: Pas de live-tweet de l'audience
Contrairement à lundi donc, l'audience ne sera pas suivie en direct sur twitter. La raison? Les téléphones portables seront interdits durant l'audience, rapporte I-Télé. Par ailleurs, la salle sera fouillée à 19 heures pour des raisons de sécurité.

18h10: Lipsky regrette les circonstances dans lesquelles il a succedé à DSK
John Lipsky, le directeur général par intérim du Fonds monétaire international, a déclaré jeudi qu'il regrettait «profondément» les circonstances qui l’ont vu prendre l’intérim de DSM. «Je suis évidemment reconnaissant qu'on me donne l'occasion de m'adresser à un public aussi distingué, mais bien sûr je regrette profondément les circonstances qui m'ont contraint à remplacer Dominique Strauss-Kahn», a-t-il dit lors d'un discours à Washington.

18h05: L'audience va être filmée
L'envoyée spéciale de Libération.fr annonce sur Twitter que les caméras d'AP et NBC ont été autorisées à rentrer dans la salle d'audience.

18h00:NBC rapporte ur son compte Twitter des propos tenus par Dominique Strauss-Kahn dans des circonstances non précisées: «Je regrette profondément les circonstances qui m'ont mis temporairement en haut de l’affiche»

17h43: D'après les journalistes français présents dans la salle d'audience, les échanges entre le juge et les avocats de Dominique Strauss-Kahn pourraient, contrairement à lundi, ne pas être twittés. Les policiers présents n'y seraient pas favorables.

17h41: L'audience où sera examinée la remise en liberté de DSK est prévue pour 20h15, heure française, selon le tribunal de Manhattan.

17h36: D'après la presse américaine, l'audition de DSK pourrait avoir lieu autour de 18 heures.

17h32: Les avocats sont confiants
D’après la correspondante de France Info aux Etats-Unis sur Twitter, les avocats de DSK ont vu le juge Michael Obus et ils semblent confiants dans une libération aujourd’hui ou en début de semaine.

17h30: Quelles garanties présentées par DSK?
Pour établir que DSK ne se dérobera pas à la justice américaine, outre la caution d'un million de dollars cash et le port d'un bracelet électronique 24/24, les avocats vont faire valoir que des liens existent bien entre DSK et les Etats-Unis. Notamment parce que sa fille habite à New York et que c'est chez elle qu'il habiterait, en produisant l'acte de propriété de leur maison de Washington, en rappelant qu'Anne Sinclair est née à New York et qu'elle y a fait une partie de sa scolarité.

17h20: Quelques détails sur l'audition
La demande de remise en liberté sous caution va être tranchée par le juge Michael J.Obus, qui est l'équivalent du juge des libertés et de la détention en France. Comme. Melissa Jackson, il ne va pas statuer sur le fond de l'affaire mais sur le fait qu'il ne fuira pas les Etats-Unis.Différence entre Melissa Jackson et Michael J. Obus? La première est élu, le second est nommé.

16h30: DSK est arrivé au tribunal de Manhattan
Il y est pour son audience de remise en liberté. Il n'était pas obligé d'être présent mais c'était une possibilité. Tout comme le fait que l'audience du Grand jury se déroule dans la foulée.Il est arrivé dans le plus grand secret.

Journée essentielle pour Dominique Strauss-Kahn, dont la libération sous caution va être discutée au tribunal de Manhattan. Les avocats de l'ancien directeur du Fonds monétaire international comptent demander une remise en liberté de leur client contre le versement d'une caution d'un million de dollars et son placement en résidence surveillée 24h sur 24 à Manhattan avec bracelet électronique, selon des documents judiciaires.
                                  
L'ex-patron du FMI, qui a démissionné ce jeudi de l'istance internationale, pourrait également savoir ce jeudi si le grand jury décide d'un procès. Le grand jury, prévu normalement vendredi, pourrait en effet se tenir dans la foulée.

Par ailleurs, d'après son avocat Me William Taylor, DSK va plutôt bien. «Il va bien, il est optimiste et en bonne santé…», a expliqué l'avocat à RTL.

M.P. avec agences
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr