Jean-François Copé, Rachida Dati et Xavier Bertrand, le 16 mars 2008 sur un plateau de TF1.
Jean-François Copé, Rachida Dati et Xavier Bertrand, le 16 mars 2008 sur un plateau de TF1. - F. GUILLOT / AFP

Au Touquet, Anne-Laëtitia Béraud

Ralliera, ne ralliera pas? L’ancien secrétaire général de l’UMP Xavier Bertrand, qui a affirmé cette semaine avoir recueilli les 8.000 parrainages pour pouvoir se présenter à la présidence de l’UMP, pourrait rejoindre le candidat Copé, croit savoir un responsable UMP copéiste. Xavier Bertrand a annoncé qu’il donnerait sa décision le 16 septembre prochain, soit deux jours avant le dépôt officiel des candidatures à la présidence du parti.

«Xavier Bertrand n’a pas digéré le fait que François Fillon le laisse tomber lors de l’élection du président du groupe UMP à l’Assemblée nationale», explique ce membre de l’UMP. L’élection du président de groupe avait été remportée largement, en juillet dernier, par Christian Jacob, un proche de Copé. Le président sortant du groupe UMP à l’Assemblée nationale avait écrasé la concurrence, représentée par Xavier Bertrand et Hervé Gaymard, donnant un point à Copé face à Fillon dans sa pré-campagne.

«Jean-François Copé ne laisse pas tomber les personnes quand ça ne va pas très bien, ce qui n’est pas forcément le cas dans l’autre camp [celui de Fillon ndlr]. Et ça, je pense que Xavier Bertrand le sait», ajoute le copéiste. Xavier Bertrand doit intervenir dimanche midi au campus UMP qui se tient tout le week-end au Touquet (Pas-de-Calais).
 

>> Copé, Fillon et les autres, la stratégie de l'évitement des candidats UMP
 

>> L'interview d'un jeune militant au Touquet