L'Ecole nationale de la magistrature de Bordeaux, le 31 août 2012.
L'Ecole nationale de la magistrature de Bordeaux, le 31 août 2012. - Sébastien Ortola / 20 MINUTES

N. Bg. avec Elsa Provenzano à Bordeaux et Reuters

En visite à Bordeaux devant les étudiants de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), la ministre de la Justice Christiane Taubira, 60 ans, a été prise d’un léger malaise et prise en charge par le Samu, selon la correspondante de 20 Minutes sur place.

Au milieu de son discours dans le grand amphithéâtre de l’ENM, la Garde des Sceaux a commencé à cafouiller, semblant perdre le fil de son intervention, ne parvenant pas à retrouver ses mots. Vers 13h15, lors que les étudiants commençaient à poser leurs questions à la ministre sa collaboratrice a annoncé une pause de 5 minutes. La ministre n’est pas réapparue. Les pompiers et le Samu sont arrivés peu après

«Simple moment de fatigue»

Vers 14h, une conseillère de la ministre a minimisé l'incident, soulignant qu'il n'y avait «pas eu de perte de conscience» et arguant qu'il s'agissait plus d'un «moment de fatigue» que d'un «malaise». Des termes repris par la Chancellerie dans un communiqué. Peu après, Christiane Taubira a été évacuée par le Samu et orientée vers l'hôpital pour des examens complémentaires.

Elle a été examinée par les équipes médicales et les résultats des examens cliniques et complémentaires «sont tout-à-fait rassurants», a indiqué le Centre hospitalier universaire de Bordeaux (CHU) dans un communiqué. Christiane Taubira «fera l'objet d'un suivi par son médecin traitant», ajoute-t-il. Selon une source policière, elle devrait quitter l'hôpital samedi matin.