François Hollande et Jean-Marc Ayrault, le 15 mai 2012 à Paris.
François Hollande et Jean-Marc Ayrault, le 15 mai 2012 à Paris. - P. ROSSIGNOL / AFP

C.C. avec Reuters

Une présidence normale et presque modeste. Avec un salaire net de 12.696 euros par mois après une baisse de traitement de 30%, le président et le Premier ministre arrivent à la 657e place dans la hiérarchie des salaires des fonctionnaires de l'Etat, d'après une réponse de Matignon au magazine Challenges.

Les fonctionnaires les mieux payés travaillent au ministère des Affaires étrangères et à Bercy, rapportent les services de Jean-Marc Ayrault. «Sur les 656 agents auquels l'Etat accorde une rémunération supérieure à celle des deux têtes de l'exécutif, 385 sont, en effet, employés par le Quai d'Orsay et travaillent à l'étranger», écrit Challenges sur son site Internet.

Les indemnités varient selon plusieurs critères

«A ce titre, ils bénéficient d'indemnités de résidence dont le montant varie selon le degré de risque et d'insécurité du pays en question, l'éloignement, les conditions sanitaires, le coût de la vie sur place, etc.», ajoute le magazine. On y compte notamment les ambassadeurs dans des pays à risques tels ceux d’Irak et d’Afghanistan qui gagnent respectivement 22.000 et 25.000 euros par mois. Suit le ministère de l'Economie et des Finances, dont 39 des agents en poste à l'étranger gagnent plus que le président, indique Challenges.

Un décret prévoyant une baisse de 30% des salaires du président et des membres du gouvernement a été publié au Journal officiel le 24 août. Cette mesure, symbolique de l'exemplarité voulue par le gouvernement, était une promesse de campagne de François Hollande. D'abord prévue dans le projet de loi rectificatif pour le budget 2012, elle avait été censurée sous cette forme par le Conseil constitutionnel.