Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a souhaité jeudi une expérimentation rapide des "salles de shoot" permettant une consommation encadrée de drogue.
Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a souhaité jeudi une expérimentation rapide des "salles de shoot" permettant une consommation encadrée de drogue. - Joel Saget afp.com

avec AFP

Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a souhaité ce jeudi une expérimentation rapide des «salles de shoot» permettant une consommation encadrée de drogue. «Bravo à Jean-Marie Le Guen!», a lancé sur LCI l'élu de l'Essonne, alors que le député PS et adjoint au maire de Paris chargé de la Santé a demandé mercredi au gouvernement d'autoriser la création de salles d'injection, face à la hausse de la consommation d'héroïne à Paris.

«J'espère que le gouvernement permettra rapidement cette expérimentation à Paris et à Marseille» des «salles de moindre risque», a déclaré Jean-Vincent Placé. «C'est ça qui peut en réalité réduire la consommation».

«Tout comme pour le cannabis, ceux qui sont préoccupés de sécurité et de santé publique ne sont pas ceux qu'on croit», a ajouté le sénateur écologiste, dont le parti est favorable à la dépénalisation de la consommation de cette substance.