Le "moment du passage à l'acte est venu" en matière de limitation du cumul des mandats, a estimé jeudi l'ancien Premier ministre socialiste, Lionel Jospin, qui a installé mercredi la commission qu'il préside sur la rénovation et la déontologie de la vie politique.
Le "moment du passage à l'acte est venu" en matière de limitation du cumul des mandats, a estimé jeudi l'ancien Premier ministre socialiste, Lionel Jospin, qui a installé mercredi la commission qu'il préside sur la rénovation et la déontologie de la vie politique. - Jacques Demarthon afp.com

© 2012 AFP

Le «moment du passage à l'acte est venu» en matière de limitation du cumul des mandats, a estimé jeudi l'ancien Premier ministre socialiste, Lionel Jospin, qui a installé mercredi la commission qu'il préside sur la rénovation et la déontologie de la vie politique.

Travail bénévole

«Il va bien falloir avancer» sur la question de «la limitation du cumul des mandats», a-t-il souligné sur Europe 1. Se dirige-t-on alors vers la fin du cumul des mandats? «On en parle depuis si longtemps que le moment du passage à l'acte, honnêtement, est venu, me semble-t-il», a ajouté Lionel Jospin.

L'ancien chef de gouvernement a réfuté d'autre part catégoriquement la «rumeur» selon laquelle les membres de la commission qu'il préside seraient rétribués. Les membres de la commission «travaillent totalement bénévolement», a-t-il souligné.

L'ex-ministre UMP Roselyne Bachelot, qui fait aussi partie de la commission, a estimé à ce sujet que des «mensonges éhontés» circulaient sur «les réseaux sociaux». «Ces fonctions sont évidemment des fonctions gratuites», a-t-elle dit sur France Info.