Le nouveau compte Twitter expurgé de Valérie Trierweiler

25 contributions
Publié le 23 juillet 2012.

POLITIQUE - Le site Le Lab a retrouvé tous les messages effacés par la compagne de François Hollande...

Au cœur d’un dimanche ensoleillé de l’été, Valérie Trierweiler a donc recommencé à Tweeter en «tournant 7 fois son pouce». Cette phrase sur la commémoration de la rafle du Vel d’hiv est son premier message personnel depuis son tweet de soutien à Olivier Falorni, le concurrent de Ségolène Royal, qui avait animé l’entre-deux tours des législatives.

Mais l’autre info dénichée par Le Lab est que Valérie Trierweiler a également effacé au cœur de ce week-end plus de 170 messages de son compte. Une purge radicale de son Twitter qui a permis à la compagne de François Hollande de supprimer tous les messages qu’elle avait elle-même écrits. A part le tweet de dimanche, elle n’a conservé que des retweets, c’est-à-dire des messages écrits par d’autres comptes Twitter qu’elle reproduit sur sa timeline. «Valérie Trierweiler a effacé ses tweets car ils étaient retwittés hors contexte et certaines personnes pensaient, à tort, qu'ils étaient récents. C'est une façon pour elle de dire ‘Passons a autre chose’», a déclaré un proche de la journaliste contacté par le site Le Lab.

Avec cette purge, Trierweiler a gommé toutes les aspérités et le ton personnel de son compte. Ainsi, parmi les messages supprimés, certains concernaient directement la campagne de François Hollande. «En tant que femme, heureuse et convaincue de l’engagement de @fhollande sur les questions des femmes. Notamment sur les violences», avait-elle écrit le 5 avril lors du Forum Elle. Idem le 6 mai où son tweet de conclusion de la campagne a disparu. «Tout simplement fière d’accompagner le nouveau président et toujours aussi heureuse de partager la vie de François», avait-elle ainsi twitté le soir du second tour.

Les réponses à Lionnel Luca

D’autres messages supprimés concernent directement des polémiques ou des attaques qu’elle a subies. «Merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont apporté leur soutien après les propos abjects de Luca», avait envoyé Trieweiler assimilé à un «Rottweiler » par le député UMP Lionnel Luca. «Aujourd’hui, c’est ma fête, la vraie, celle inscrite sur le calendrier. Parce que pendant la campagne, j’ai cru que c’était tous les jours», pouvait-on lire le 28 avril, jour de la Saint-Valérie. Inutile de préciser que le tweet de soutien à Oivier Falorni est également passé à la trappe.

 

M. GO.
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr