Les Français de confession musulmane majoritairement à gauche, selon l'Ifop

7 contributions
Publié le 20 juillet 2012.

Les électeurs de confession musulmane ont voté très largement à gauche dès le premier tour de la présidentielle, et à 86% pour François Hollande au second, selon une étude IFOP diffusée vendredi sur "le vote des musulmans à l'élection présidentielle" à partir d'un échantillon de 680 personnes.

"D'après les données dont nous disposons, aucune autre catégorie de la population n'a aussi massivement voté pour le candidat socialiste (ou contre Nicolas Sarkozy) que les musulmans", commente l'Ifop "sur la base d'un échantillon cumulé de 14.200 électeurs inscrits sur les listes électorales dont 680 personnes se déclarent de confession musulmane".

"Avec 57% des voix, François Hollande a ainsi largement franchi la barre des 50% dès le premier tour et doublé son score moyen dans ce segment de l'électorat qui, parallèlement, a également beaucoup plus voté pour Jean-Luc Mélenchon que la moyenne des Français : 20% contre 11%", développe l'institut.

"Cette hégémonie de la gauche s'accompagne mécaniquement d'une très faible audience tant de la droite (7% seulement pour Nicolas Sarkozy) que du Front National (4% contre 18% au niveau national) et se trouve confirmée de manière spectaculaire au second tour avec un score de 86% pour François Hollande, soit plus de 34 points de plus que sa moyenne nationale", ajoute l'étude

"Ce sur-vote très important enregistré dans ce segment -constituant on le rappelle environ 5% des inscrits- représente 1,5 point du corps électoral, soit l'avance qui a permis à François Hollande de l'emporter", estime l'Ifop.

Les électeurs de confession musulmane avaient peu voté pour Nicolas Sarkozy en 2007, et relève l'Ifop, "à droite, la polémique sur la viande halal succédant à d'autres prises de positions durant le quinquennat (débat sur l'identité nationale notamment) ne s'est pas traduite par une érosion supplémentaire du score de Nicolas Sarkozy". "Rappelons néanmoins que l'audience électorale de ce dernier avait déjà été très faible en 2007: 8% seulement à l'époque contre 7% cette année", ajoute l'institut.

© 2012 AFP
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr