La sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann a salué mercredi en Benoît Hamon le seul ministre "prêt à défendre" ses idées en signant une autre contribution que le texte Aubry/Ayrault lors du conseil national du PS, acte 1 du congrès d'automne.
La sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann a salué mercredi en Benoît Hamon le seul ministre "prêt à défendre" ses idées en signant une autre contribution que le texte Aubry/Ayrault lors du conseil national du PS, acte 1 du congrès d'automne. - Denis Charlet afp.com

© 2012 AFP

La sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann a salué mercredi en Benoît Hamon le seul ministre "prêt à défendre" ses idées en signant une autre contribution que le texte Aubry/Ayrault lors du conseil national du PS, acte 1 du congrès d'automne.

"Je salue le fait que c'est le seul ministre qui a assumé qu'il n'avait pas perdu ses idées, et qu'il était prêt à les défendre avec ses amis au sein du PS tout en étant pleinement dans l'action gouvernementale et solidaire", a déclaré sur iTélé Mme Lienemann, signataire avec Benoît Hamon de la contribution d'"Un monde d'avance".

La sénatrice trouve "normal que la Première secrétaire et le Premier ministre ne soient pas sur des motions ou des contributions différentes", mais "choquant que cette alliance soit exclusive".

"Ils ont voulu dès le début du congrès" dire: "je ne veux voir qu'une seule tête, je cadenasse", a-t-elle estimé.

Mme Lienemann signe également une autre "contribution, peut-être un peu plus raide, sur la question de l'Europe", a-t-elle rappelé, répétant son opposition au prochain traité budgétaire européen que la France doit ratifier.