L'ex-sénateur UMP Jean François-Poncet, le 4 septembre 2004 à Avoriaz, en marge de l'université d'été de l'UMP.
L'ex-sénateur UMP Jean François-Poncet, le 4 septembre 2004 à Avoriaz, en marge de l'université d'été de l'UMP. - AFP PHOTO / PIERRE VERDY

B.D. et M.Go avec AFP

L'ancien ministre Jean François-Poncet est décédé dans la nuit de mardi à ce mercredi, à l'âge de 83 ans, a annoncé l'ex Premier ministre François Fillon, lors de la réunion hebdomadaire du bureau politique de l'UMP.

L'ancien ministre de Valéry Giscard d'Estaing et ex-sénateur UMP avait été hospitalisé en début de semaine dans un état «assez grave» à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, après un accident cérébral. Il avait déjà été victime d'un malaise en janvier 2010 à la tribune du Sénat lors d'un débat sur le Moyen-Orient.

Une famille de diplomates

Né le 8 décembre 1928, Jean François-Poncet a été secrétaire général de l'Elysée (1976-1978) sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, avant de devenir son ministre des Affaires étrangères (novembre 1978-mai 1981). L'homme était réputé pour sa grande connaissance des relations internationales.

Son père, André François-Poncet, avait été ambassadeur de France à Berlin et Rome dans les années 1930. D'abord secrétaire d'ambassade en 1955, Jean François-Poncet avait été nommé secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères en 1976 puis ministre des Affaires étrangères de novembre 1978 à mai 1981. Peu à peu, il était devenu l'un des personnages les plus importants de la Giscardie.

>> On le voit ici s'exprimer sur la francophonie lors d'une interview:

Ce statut national ne l'avait pas empêché de se construire un ancrage local. Elu sénateur du Lot-et-Garonne en 1983, il avait été réélu en 1992, puis en 2001. Il ne s'était pas représenté en 2011. Il a également été président du conseil général du même département de 1978 à 1994 (canton de Laplume) et de 1998 à 2004 (canton de Duras).