Trois élus PS des Bouches-du-Rhône, la ministre Marie-Arlette Carlotti, le député Michel Vauzelle et le président de la communauté urbaine de Marseille Eugène Caselli, ont annoncé mardi leur soutien à la contribution Ayrault-Aubry, préparatoire au congrès du parti.
Trois élus PS des Bouches-du-Rhône, la ministre Marie-Arlette Carlotti, le député Michel Vauzelle et le président de la communauté urbaine de Marseille Eugène Caselli, ont annoncé mardi leur soutien à la contribution Ayrault-Aubry, préparatoire au congrès du parti. - Gerard Julien afp.com

© 2012 AFP

Trois élus PS des Bouches-du-Rhône, la ministre Marie-Arlette Carlotti, le député Michel Vauzelle et le président de la communauté urbaine de Marseille Eugène Caselli, ont annoncé mardi leur soutien à la contribution Ayrault-Aubry, préparatoire au congrès du parti.

"Parce que nous voulons accompagner et renforcer l'action du gouvernement, parce que nous voulons favoriser la cohérence politique entre le gouvernement et le parti socialiste, (...) parce que nous voulons un parti au service de l'intérêt général, nous signerons la contribution générale proposée conjointement par Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry", déclarent les élus dans un communiqué commun, à la veille d'un Conseil national du PS.

Le député marseillais Patrick Mennucci, qui avait dénoncé la semaine dernière un "oukaze", a finalement décidé de se rallier à la contribution du Premier ministre et de la Première secrétaire du PS, a-t-il annoncé mardi à l'AFP à l'issue d'une réunion avec le ministre de l'Education Vincent Peillon et ses proches d'"Espoir à gauche".

"Traditionnellement, dans la phase des contributions précédant le congrès, il y avait toujours une expression des courants, mais il faut reconnaître qu'au moment où nous sommes, il y a un courant réformiste très large qui soutient le Premier ministre", a-t-il expliqué.

De son côté le ministre délégué à l'Economie solidaire, Benoît Hamon, va signer une contribution de son courant au PS intitulée "Le changement, c'est maintenant" selon le député Régis Juanico.

"La contribution sera signée par Benoît Hamon mais pas en premier signataire, qui sera une jeune députée, Barbara Romagnan", a affirmé M. Juanico, après une réunion à l'Assemblée d'"Un monde avance" (UMA) en présence du ministre.