Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré dimanche à son arrivée à Alger, pour sa première visite dans un pays arabe, souhaiter un nouvel élan dans les relations algéro-française basé sur la proximité, l'objectivité et l'amitié.
Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré dimanche à son arrivée à Alger, pour sa première visite dans un pays arabe, souhaiter un nouvel élan dans les relations algéro-française basé sur la proximité, l'objectivité et l'amitié. - Franck Robichon afp.com

© 2012 AFP

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré dimanche à son arrivée à Alger, pour sa première visite dans un pays arabe, souhaiter un nouvel élan dans les relations algéro-française basé sur la proximité, l'objectivité et l'amitié.

Pour ce qui est des relations franco-algériennes «trois mots résument cela: d'abord il faut développer l'objectivité (en référence à la mémoire), il faut la proximité et nous allons mettre en application un mot qui est très important pour l'Algérie et la France, c'est l'amitié», a-t-il déclaré. «Si vous ajoutez objectivité, proximité et amitié, vous avez le sens du nouvel élan que nous voulons donner à notre relation et nous avons toutes les raisons d'être proches», a-t-il souligné.

Vers un «partenariat d'exception»

«Dans le passé, il y a eu des hauts et des bas, je suis pour les hauts», a expliqué Laurent Fabius, en allusion aux relations proches mais difficiles et complexes qu'entretiennent l'Algérie et la France, ancienne puissance coloniale. Interrogé sur la signature d'un traité d'amitié, il a répondu qu'il allait en discuter avec ses interlocuteurs. Mais de source diplomatique, le qualificatif retenu pour les relations franco- algériennes est celui de «partenariat d'exception».

«Cette première visite d'un ministre des Affaires étrangères dans un pays arabe intervient à un double moment: 50 ans après l'indépendance de l'Algérie et après l'élection de François Hollande», a indiqué Laurent Fabius. Laurent Fabius vient préparer une visite à l'automne du président François Hollande et aborder longuement la situation de la crise malienne. .

Arrivé à 20h pour une visite d'un peu plus de 24 heures, Laurent Fabius a été accueilli à l'aéroport par son homologue algérien Mourad Medelci et de hauts responsables algériens, a constaté une journaliste de l'AFP. Lundi, Laurent Fabius rencontrera lors d'un petit-déjeuner des chefs d'entreprises français installés en Algérie et visitera l'institut français d'Alger. Il déjeunera avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika avant de donner une conférence de presse vers 16h.

Mots-clés :