Roland-Garros 2013: Simon-Federer (1-6, 6-4, 6-2, 2-6, 3-6) à revivre en live comme-à-la-maison

22 contributions
Publié le 7 juillet 2012.

POLITIQUE - Alain Juppé, lui, n'a pas fait le déplacement au siège parisien de l'UMP...

François Fillon, candidat à la présidence de l'UMP, et Jean-François Copé, secrétaire général qui veut «une vague bleue» en 2014, ont confronté leur vision du premier parti d'opposition à quatre mois du congrès lors d'une réunion des cadres départementaux samedi au siège à Paris.

«Dans l'opposition, il faut créer les conditions d'une vague bleue aux élections de 2014», a déclaré à sa sortie devant la presse Jean-François Copé, qui a animé cette réunion d'environ trois heures, alors que François Fillon est arrivé pour la dernière heure.

Les secrétaires départementaux de l'UMP ont réaffirmé «leur attachement très fort à la cohésion et l'unité d'un grand parti de droite et de centre-droit», a ajouté Jean-François Copé, pas encore candidat déclaré à la présidence de l'UMP mais rival de fait de François Fillon.

«Les mouvements ne doivent pas étouffer la parole du parti»

L'UMP a réaffirmé pendant cette réunion le bien-fondé de la stratégie du «ni-ni» face au Front national (ni alliance avec le FN, ni appel à voter à gauche). «Il y a eu un soutien unanime à la ligne que je défends», s'est félicité le député-maire de Meaux, alors que François Fillon s'est montré avare en déclarations à son arrivée comme à son départ.

La question des mouvements à l'intérieur de l'UMP a aussi été abordée: «Les mouvements ne doivent pas étouffer la parole du parti», selon Jean-François Copé.

Certains ténors de l'UMP, à commencer par Alain Juppé resté à Bordeaux, n'ont pas participé à cette réunion.

>> Qui soutient qui à l'UMP? Notre éclairage à lire ici

Avec AFP
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr