Claude Bartolone élu président de l'Assemblée nationale

12 contributions
Publié le 26 juin 2012.
 

Ce live est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi en notre compagnie.

 17h25: Le discours est terminé
Vous pouvez le revoir ici:



17h23: «Je n'oublie pas qui je suis, je sais d'où je viens (...) Je dois tout à la République, et je veux lui rendre aujourd'hui ce qu'elle m'a donné. Vous représenter est la plus grande fierté de ma vie.»

17h20: «Je fais cette promesse à l'opposition: je serai un président protecteur de vos droits, j'en ai le caractère.»

17h14: «Mes chers collègues prenons garde. Notre assemblée a aussi ses fêlures. Gardons gravé en mémoire le courage et l'honneur de ceux qui comme Léon Blum ont refusé de voter les pleins pouvoirs à Pétain. Ils ont refusé que "travail famille patrie" remplace "liberté égalité fraternité". On ne sépare pas la République de ses valeurs sans la tuer».
 

17h08: Le nouveau président commence son discours
«Merci pour l'honneur, merci pour la charge que vous me confiez. Je veux dire tout mon respect, toute ma déférence à mes 11 prédecesseurs».

17h05: Claude Bartolone est élu président de l'Assemblée nationale
Il a obtenu 298 voix, contre 185 à Bernard Accoyer. Le groupe Union des Démocrates et Indépendants (UDI, centriste), présidé par Jean-Louis Borloo, a voté blanc, de même que le groupe écologiste, mécontent de ne pas avoir obtenu la présidence de la commission du développement durable.

 16h45: Olivier Falorni fera parti du groupe des Radicaux de gauche
«Je suis socialiste de coeur, mais pas de carte», a lancé le député, qui a battu Ségolène Royal dans la 1ère circonscription de  de Charente-Maritime. «Je serai dans la majorité parlementaire, je serai au sein du groupe radical de gauche dont je serai apparenté», a-t-il indiqué au micro de LCP, ajoutant qu'il souhaitait «à terme rejoindre le groupe socialiste». «C'est ma famille naturelle», a-t-il continué.



Le député a par ailleurs assuré avoir été «très bien accueilli» par «(ses) collègues socialistes» et «ne pas douter qu'(il) rétingrerait (sa) famille poitique d'ici quelques temps».

16h25: Copé et Collard voisins d'un jour
Placés par ordre alphabétique le jour de la séance inaugurale, le secrétaire général de l'UMP et le député élu sous l'étiquette du Rassemblement bleu marine se sont retrouvés assis côte à côte dans l'hémicycle.


(Chesnot / Chamussy / SIPA)

16h15: Les députés ont tous voté
Le résultat sera annoncé à 17h.

16h05: Les députés écologistes ont voté blanc
Ils sont contrariés de n'avoir pas hérité de la présidence de la Commission du développement durable.
«Le PS aurait tort de penser qu’il pourrait gérer pendant tout un mandat, pendant 5 ans, une majorité à l’Assemblée nationale tout seul», a déclaré le député François de Rugy au micro de LCP.
«Loyauté implique respect», renchérit Denis Baupin sur Twitter:

15h20: Les groupes parlementaires se forment
Les députés ont jusqu'à ce mardi 18h pour constituer lesgroupes parlementaires. PS, EELV, UMP, GDR (gauche démocrate et républicaine: les 10députés Front de gauche et cinq élus divers gauche d'outre-mer) , UDI (le groupe de Jean-Louis Borloo) -  et le Parti Radical de Gauche auront leur groupe à l'Assemblée.
L'UDI a dévoilé la composition de son groupe: 12 députés Nouveau Centre (dont sept proches d'Hervé Morin et cinq opposants), 5 radicaux (sur 12 élus), 2 Alliance centriste et 9 divers droite, dont trois députés polynésiens et deux élus calédoniens.

15h14: Les députés vont maintenant voter, un par un, pour désigner leur président
Les élus vont se rendre l'un après l'autre à la tribune pour un vote à bulletin secret. Ils déposent leur bulletin dans un vase.

15h12: Le doyen a terminé son discours
Vous pouvez le revoir ici:

15h10: Ca tweete sur les bancs du Palais-Bourbon
Le député UMP de la Mayenne Yannick Favennec s'amuse de son voisinage. Lors de cette première séance, les députés sont en effet assis par ordre alphabétique, et non par groupe parlementaire.

15h03: «Je ressens une grande émotion», dit François Scellier
«Je sais que ma maman, qui vient d'avoir 100 ans, me regarde à la télévision», déclare le doyen d'âge, ajoutant avec une pointe humour qu'il craint l'agacement de ses camarades au cas où il hériterait des gênes de sa mère.

15h01: François Scellier et les six plus jeunes députés font leur entrée dans l'hémicycle

14h59: L'Assemblée attend le doyen d'âge de l'Assemblée

14h35: Eric Ciotti élu vice-président du groupe UMP
Le député UMP des Alpes-Maritimes l'annonce sur Twitter

14h15: Le député le plus âgé va présider la séance 
Il s'agit de François Scellier, 76 ans, député UMP du Val-d'Oise. Il sera assisté des six plus jeunes élus du Palais-Bourbon, secrétaires de séance: Damien Abad (Nouveau centre, Ain), Gérald Darmanin (UMP, Nord) , Virginie Duby-Muller (UMP, Haute-Savoie),  Razzy Hammadi (PS, Seine-Saint-Denis), Laurent Marcangeli (UMP, Corse du Sud) et Marion Maréchal-Le Pen (FN, Vaucluse).


(photos Assemblée nationale)

Ces sept députés constituent le «bureau d'âge», qui n'officie que le jour d'ouverture de la législature, jusqu'à ce que le Bureau soit élu (un président, six vice-présidents, trois questeurs, douze secrétaires).

L'assemblée élit son président ce mardi. Claude Bartolone, candidat désigné par les députés socialistes jeudi dernier, devrait être élu dès le premier tour au perchoir, car le PS dispose de la majortié absolue. Le cas échéant, un deuxième tour, puis un troisième seront organisés et, en cas d'égalité, c'est le candidat le plus âgé qui sera désigné.
L'UMP Bernard Accoyer, président sortant de l'Assemblée, a présenté sa candidature face à Claude Bartolone.

E.O.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr