L'ancien député UMP Eric Raoult, qui avait eu une grave malaise samedi, est sorti de l'hôpital lundi après-midi et va désormais observer une période de repos, selon un communiqué de la mairie du Raincy (Seine-Saint-Denis), qu'il dirige.
L'ancien député UMP Eric Raoult, qui avait eu une grave malaise samedi, est sorti de l'hôpital lundi après-midi et va désormais observer une période de repos, selon un communiqué de la mairie du Raincy (Seine-Saint-Denis), qu'il dirige. - Stephane de Sakutin afp.com

M.Gr. avec AFP

L'ancien ministre et ex-député UMP Eric Raoult, hospitalisé samedi, «est sorti de l'hôpital et va bien», a indiqué ce lundi à l'AFP l'un de ses proches. «Il est sorti de l'hôpital. Il va bien. Il n'a pas fait d'AVC, ni de crise cardiaque», a indiqué cette source proche du maire du Raincy, en Seine-Saint-Denis, qui a souhaité garder l'anonymat.

Le malaise est survenu samedi en début d'après-midi à la mairie du Raincy. Eric Raoult, 57 ans, avait alors été pris en charge sur place avant son évacuation sous escorte à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne à une vingtaine de kilomètres. Arrivé «dans un état semi-comateux» après être «tombé lourdement», il avait repris conscience samedi en fin d'après-midi, selon son entourage.

Pas d'AVC

Son état avait d'abord été jugé préoccupant, selon une des sources qui s'était refusée, samedi, à tout autre commentaire. Deux autres sources avaient évoqué un coma, tandis qu'une troisième avait fait état d'«un pronostic réservé», sans plus de détail.

Un peu plus tard, samedi, une personne de son entourage avait indiqué qu'il allait bien, qu'il était «conscient» et que les médecins poursuivaient «les investigations». Cette même personne de son entourgae avait alors précisé qu'Eric Raoult n'avait «pas fait d'AVC» (accident vasculaire cérébral) comme certaines sources l'avaient initialement évoqué samedi. «On ne peut pas en dire plus tant que tous les examens ne sont pas terminés», avait-elle ajouté.

Eric Raoult, 57 ans, a perdu aux dernières législatives le poste de député de Seine-Saint-Denis qu'il occupait depuis 2002. Il connaît des problèmes de santé depuis quelques temps, selon son entourage.