Nadine Morano sur le plateau de «C à vous», le 21 juin 2012.
Nadine Morano sur le plateau de «C à vous», le 21 juin 2012. - Capture d'écran 20minutes.fr

M.P.

Et revoilà Nadine Morano, et revoilà la polémique. Invitée de l’émission «C à vous» sur France 5, l’ancienne ministre de l’Apprentissage s’est mise en colère contre un reportage réalisé sur sa campagne et s’est défendue de la manière la plus maladroite qu’il soit. «Me faire passer pour quelqu’un qui serait raciste alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, dont ma meilleure amie qui est tchadienne et donc plus noire qu’une Arabe…», lâche-t-elle avant de se faire couper par son interlocuteur.

Mais celle qui a été battue à Toul dimanche dernier reprend: «et c’est choquant pour ma famille», ces accusations, «et c’est ma famille que je dois protéger». Pas sûr que ce soit la meilleure manière d’y parvenir.

Candidate en Meurthe-et-Moselle, elle avait déjà créé la polémique dans l’entre-deux  tours des législatives en accordant une interview au journal d’extrême droite Minute dans laquelle elle expliquait avoir «les mêmes valeurs» que les électeurs du FN. Puis elle s'était fait piéger par l'humoriste Gérard Dahan qui s'est fait passer pour Louis Aliot, à qui elle confiait que Marine Le Pen avait «beaucoup de talent». Même François Fillon l’avait alors tancée.