Martine Billard, coprésidente du Parti de gauche, a estimé dimanche que les premiers résultats du premier tour des législatives était un "choix de confirmation" du rejet de l'UMP mais que ce n'était "pas une mobilisation massive ni un raz-de-marée côté socialiste".
Martine Billard, coprésidente du Parti de gauche, a estimé dimanche que les premiers résultats du premier tour des législatives était un "choix de confirmation" du rejet de l'UMP mais que ce n'était "pas une mobilisation massive ni un raz-de-marée côté socialiste". - Bertrand Langlois afp.com

© 2012 AFP

Martine Billard, coprésidente du Parti de gauche, a estimé dimanche que les premiers résultats du premier tour des législatives était un "choix de confirmation" du rejet de l'UMP mais que ce n'était "pas une mobilisation massive ni un raz-de-marée côté socialiste".

Interrogée par l'AFP, la députée sortante de Paris et responsable du Front de gauche a déclaré: "Les Français ont choisi de tourner la page de l'UMP".