Le scrutin aux législatives, majoritaire à deux tours, dans des circonscriptions redécoupées

1 contribution
Publié le 10 juin 2012.

PARIS - L'élection des députés, élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, présente cette année une particularité, le redécoupage d'un grand nombre des circonscriptions destiné à tenir compte des évolutions démographiques tout en donnant une représentation aux Français de l'étranger.

Le scrutin majoritaire à deux tours a été utilisé constamment sous la Ve République, à l'exception des élections de 1986 qui se sont faites à la proportionnelle au scrutin de liste.

Toutefois, durant la campagne présidentielle, l'introduction d'une dose de proportionnelle aux législatives a fait consensus entre Nicolas Sarkozy et François Hollande.

La vote a lieu par circonscription. La France compte 577 députés et autant de circonscriptions qui ont été redécoupées début 2010 pour tenir compte de l'évolution démographique observée depuis le précédent découpage de 1986 et pour créer 11 circonscriptions des Français de l'étranger.

67 départements ont été touchés, quelque 330 circonscriptions redécoupées, et 33 supprimées. Elles ont été compensées par la création de 22 nouvelles circonscriptions dans seize départements et dans trois collectivités d'outre-mer (Polynésie, Saint-Martin/Saint-Barthélemy, Mayotte), et de 11 circonscriptions pour représenter les Français de l'étranger qui, jusqu'à présent, n'avaient pas de députés.

Deux départements de moins de 125.000 habitants qui étaient représentés jusqu'à présent par deux députés n'auront plus qu'un élu : la Lozère (70.000 habitants) et la Creuse (122.000 habitants).

Pour être élu au premier tour, il faut réunir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart des électeurs inscrits.

Au deuxième tour la majorité relative suffit.

Peuvent se maintenir au second tour, les deux candidats arrivés en tête et ceux ayant obtenu les suffrages d'au moins 12,5% des inscrits au premier tour, ce qui permet des triangulaires, voire des quadrangulaires.

En cas d'égalité des suffrages, le plus âgé des candidats est élu.

Pour être candidat, il faut avoir au moins 18 ans, jouir de ses droits civiques et politiques, et n'être dans aucun cas d'incapacité prévu par la loi.

© 2012 AFP
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr