Capture d'écran d'une vidéo d'un concert de Madonna à Tel Aviv, en Israël, tournée le 31 mai 2012, visible sur Youtube. La vidéo montre des images de Marine Le Pen.
Capture d'écran d'une vidéo d'un concert de Madonna à Tel Aviv, en Israël, tournée le 31 mai 2012, visible sur Youtube. La vidéo montre des images de Marine Le Pen. - A.-L.Béraud/20 Minutes

© 2012 AFP

La présidente du Front National (FN) Marine Le Pen a affirmé dimanche que si Madonna «fait ça en France, on l'attendra au tournant», après la diffusion jeudi, lors d'un concert en Israël, d'une vidéo montrant Marine Le Pen avec une croix gammée sur le front. Marine Le Pen était ce jour-là sur le marché de Limours-en-Hurepoix, où elle était venue soutenir la candidate locale.

Jeudi, lors du lancement de sa tournée mondiale, en Israël, la chanteuse Madonna avait diffusé un montage vidéo montrant un portrait de Marine Le Pen pendant quelques secondes avec une croix gammée apposée sur le front avant un personnage composite ressemblant à Adolf Hitler.

Une «vieille chanteuse qui [a] besoin de faire parler d'elle»

Madonna doit se produire le 14 juillet au Stade de France et le 21 août à Nice. «Les vieilles chanteuses qui ont besoin de faire parler d'elles, on comprend qu'elles en arrivent à de telles extrémités», a dit en souriant Marine Le Pen, qui n'a pas précisé si elle souhaitait poursuivre la chanteuse pour cette vidéo.

La vidéo a été projetée sur la scène de Tel Aviv en prélude à la chanson «Nobody knows me». Le visage de Madonna, réputée pour son goût pour la provocation, y apparaît successivement mêlé à celui de personnalités comme le pape Benoît XVI, le leader chinois Hu Jintao ou Sarah Palin.

Pendant sa tournée mondiale, la star de 53 ans doit donner plus de 80 spectacles dans une trentaine de pays.