David Douillet, le 7 juillet 2011.
David Douillet, le 7 juillet 2011. - REUTERS/Charles Platiau

AFP

Le ministre des Sports David Douillet a indiqué samedi qu'il ne serait pas présent comme prévu sur la course Paris-Roubaix dimanche, évoquant «l'attitude partisane du maire de Roubaix» qui parle quant à lui de «tradition locale» concernant la remise du trophée au vainqueur.

David Douillet «déplore l'attitude partisane du maire de Roubaix, qui s'est opposé à ce qu'ils remettent conjointement le trophée de cette magnifique course», a-t-il expliqué dans un communiqué. Contacté par l'AFP, le maire de Roubaix Pierre Dubois (PS) s'est dit «stupéfait». «La tradition depuis des décennies, c'est que le maire de Roubaix remet le pavé (trophée) au vainqueur», a-t-il déclaré.

Mais par «tradition républicaine à respecter, si le ministre avait été présent il serait monté à mes côtés sur le podium», a-t-il ajouté, précisant qu'il s'était ouvert indirectement de cette disposition au directeur de la course.