Législatives: Une fausse lettre de Claude Guéant crée l'imbroglio à Boulogne

21 contributions
Publié le 6 janvier 2012.

POLITIQUE - Une lettre envoyée par le maire de Boulogne...

Surprise dans les boîtes aux lettres des habitants de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Les Boulonnais ont reçu une lettre signée de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, qui y justifie sa candidature aux élections législatives. Une lettre jamais postée par le ministre. «Aucune lettre n'a été envoyée», selon un proche du ministre cité par Lepoint.fr qui révèle l’affaire.

Toujours selon le site internet de l’hebdomadaire, il s'agirait d’une bourde du maire de la ville, Pierre-Christophe Baguet qui  travaille avec une société de communication pour son courrier. Cette dernière aurait imprimé la lettre municipale et posté avec celle-ci une lettre de Claude Guéant adressée non pas aux Boulonnais mais à l'AFP, détaillant les motivations de sa candidature. Une bourde incroyable et surtout incompréhensible.

Le communiqué du maire

Le souci est que ce courrier (visible ici) a été imprimé sur un papier avec un en-tête du ministère de l'Intérieur, ce qui pourrait apparaître comme une utilisation des moyens de l’Etat pour faire campagne, ce qui est contraire aux règles électorales. Dans ce cas,  n'importe lequel des candidats à Boulogne pourrait saisir le Conseil d'État et invalider l'élection. D’où l’inquiétude du ministère qui affirme au Point.fr ne pas être à l’origine de cet envoi.

Le maire qui avait d’abord assuré au Point.fr avoir eu l'aval de Claude Guéant s’est fendu en fin de journée d’un communiqué. Il y rappelle «que les frais liés à l’impression, la mise sous pli et à la distribution de cette lettre aux Boulonnais est un acte strictement personnel financé intégralement par ses soins».

M. Go.
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr