La Première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, en compagnie de Jean-Pierre Kucheida (à sa droite).
La Première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, en compagnie de Jean-Pierre Kucheida (à sa droite). - M.LIBERT / 20 MINUTES

Julien Ménielle

Après les Bouches-du-Rhône de Guérini, Arnaud Montebourg part en croisade contre la corruption dans le Pas-de-Calais. Martine Aubry a demandé l’ouverture d’une enquête, Jack Lang veut porter plainte... Que se passe-t-il au PS? Le point avec 20 Minutes.

Quelles sont les accusations proférées ?

Des faits de corruption. Des élus du Pas-de-Calais sont accusés de financement occulte de la fédération PS du département. Les accusations font état de versements de sommes d’argent en échange de l'attribution de chantiers publics à des entreprises de la région, qui pratiqueraient des surfacturations alimentant un système de rétrocommissions. Des emplois fictifs sont également évoqués.

De qui viennent ces accusations?

Arnaud Montebourg et Gérard Dalongeville. Le premier a adressé le 21 novembre un courrier à la Première secrétaire du PS, le second (ancien maire PS de Hénin-Beaumont, mis en examen en 2009 pour «détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme»), en a écrit plusieurs au juge d'instruction de Béthune.

Qui est visé?

Jean-Pierre Kucheida et d’autres. Le député-maire PS de Liévin dirige la société d’économie mixte Adévia et l'Epinorpa, bailleur social qui gère les anciens logements miniers dans le Nord-Pas-de-Calais par le biais de la Sginorpa. Ces deux sociétés seraient au centre du système dénoncé, qui bénéficierait de «complicités» à l’échelon national. Arnaud Montebourg a cité Jack Lang, député du Pas-de-Calais, et ce dernier a annoncé son intention de porter plainte. Le nom d’un autre député local, Hubert Facon, est également avancé.

Pourquoi sortent-elles maintenant?

La période pré-électorale est propice au grand ménage. En 2012, outre l’élection présidentielle, les législatives auront également lieu. «Ces événements permettront [...] à nos adversaires d’ouvrir un nouveau front contre la corruption d’élus socialistes», prévient Arnaud Montebourg dans son courrier, conseillant d'empêcher Jean-Pierre Kucheida de poser sa candidature. Martine Aubry a décidé de la geler.

Pourquoi la région est-elle sensible?

C’est le fief de Martine Aubry. Ces événements se tiennent «dans une région qui est la tienne et dont nul ne croira que tu pouvais ignorer la gravité de tels faits», a écrit Arnaud Montebourg à Martine Aubry. Par ailleurs, Marine Le Pen est conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais et conseillère municipale à Hénin-Beaumont. «Les attaques de Marine Le Pen devraient redoubler contre le système de la corruption des élus du Pas-de-Calais dont ces différents dossiers apporteront la preuve de son étendue», poursuit Montebourg. La présidente du FN a en effet rapidement accusé «Martine Aubry, François Hollande et Arnaud Montebourg d’avoir soutenu le système Dalongeville Kucheida en toute connaissance de cause».