Jean-Luc Mélenchon à la Fête de la fraternité, le 18 septembre 2010 à Arcueil.
Jean-Luc Mélenchon à la Fête de la fraternité, le 18 septembre 2010 à Arcueil. - Gonzalo Fuentes / Reuters

© 2011 AFP

Jean-Luc Mélenchon n'est pas toujours de bonne humeur. Pour preuve, le candidat du Front de Gauche à la présidentielle, s'en est pris, lors de la dernière Fête de l'Humanité, à un militant communiste qui l'interpellait sur la présence de plusieurs candidats à la primaire PS, en le sommant de «dégager».

Dans un reportage filmé la semaine dernière et diffusé dimanche sur Canal+, on voit un militant s'approcher de Jean-Luc  Mélenchon juste après la visite de Martine Aubry et lui lancer: «je voudrais savoir s'il y a un débat ou si c'est juste pour la télé? Il y avait Martine, elle ne s'est pas exprimée et on ne sait pas ce qu'elle est venue faire à la Fête de l'Humanité...»

Très agacé, Jean-Luc Mélenchon lui répond sans ménagement: «bon, redescends (de la tribune), s'il te plaît. Dehors!».

- Le militant: «Non, pourquoi je redescendrais?»

- Jean-Luc Mélenchon: «Si tu es un militant, tu es discipliné!»

- Le militant: «Non, attends, tu vas pas me faire la leçon!»

- Jean-Luc Mélenchon: «Si, je te la fais. Dégage!»

Le militant communiste est ensuite poussé hors de l'estrade par l'entourage de Jean-Luc Mélenchon tout en lançant: «Il n'a pas à me dire ça... Moi, je suis pas journaliste, Jean-Luc!».