Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée, le 27 février 2011.
Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée, le 27 février 2011. - SIPA

Avec Reuters

Les sondages ne font vraiment pas la joie de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat a chuté de six points pour atteindre 32% en mars, soit son plus bas depuis son accession à l'Elysée, selon un sondage LH2 pour le nouvelobs.com diffusé ce lundi.

Malgré le remaniement gouvernemental intervenu la semaine dernière, 64% des sondés ont une opinion négative du chef de l'Etat, contre 58% en février. Cette évolution s'explique notamment par la perte des soutiens de la droite gouvernementale, selon l'institut.

Un remaniement ministériel sans effet positif

«Le remaniement ministériel de la semaine passée n'a visiblement pas eu d'effets positifs sur l'opinion des Français - probablement ébranlés par les récents ratés diplomatiques - ainsi que sur les soutiens traditionnels de l'UMP», écrit LH2.

Nicolas Sarkozy perd 10 points auprès des 65 ans et plus et des catégories les plus aisés, ainsi que 7 points auprès des retraités et 3 points chez les sympathisants de l'UMP. Le Premier ministre François Fillon perd de son côté un point avec 48% d'opinions positives.

Méthodologie

Ce sondage a été réalisé du 4 au 6 mars auprès d'un échantillon de 955 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.