Le chroniqueur Eric Zemmour à son arrivée au tribunal de Paris, le 11 janvier 2011
Le chroniqueur Eric Zemmour à son arrivée au tribunal de Paris, le 11 janvier 2011 - REUTERS/Jacky Naegelen

Invité par les parlementaires UMP du club des Réformateurs sur le thème de l'accumulation au fil des ans de normes, le journaliste Eric Zemmour, tout juste condamné pour provocation à la haine raciale et à la discrimination raciale, a fait salle comble ce mercredi dans une salle de conférence à l’Assemblée nationale.

Des militants et des députés de la majorité ont attentivement écouté le chroniqueur, qui a fustigé son jugement, décrit comme une atteinte à la liberté. Critiquant le «politiquement correct», il a appelé l’UMP à supprimer la Halde, la haute autorité contre les discriminations, tout comme le délit d’incitation à la haine raciale, ou encore les subventions pour les des associations anti-racistes.

«Une contribution brillante»

Eric Zemmour a enfin appelé à la suppression des lois mémorielles – la loi Gayssot, tendant à réprimer tout propos raciste, antisémite ou xénophobe, la loi Taubira, sur la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité, la loi sur la reconnaissance du génocide arménien, et enfin celle qui mentionnait des «aspects positifs» de la colonisation -.

Le discours du journaliste polémique a été très applaudi par l’assemblée. Etaient notamment présents Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, Hervé Novelli, secrétaire général adjoint du parti de la majorité, ainsi que le député Christian Vanneste. Le nouveau ministre de la Défense, Gérard Longuet, a fait un court passage avant le discours.

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a confié à 20minutes.fr que le discours d’Eric Zemmour représentait une «contribution utile, intéressante, brillante». Refusant de se prononcer sur la pertinence d’une suppression des lois mémorielles, le patron de l’UMP a déclaré son opposition à la création de nouvelles lois de ce type.

>> En raison de débordements systématiques sur ce type de sujets, cet article est fermé aux commentaires.

Mots-clés :