Côte d'Ivoire: selon Jean-Marie Le Pen, Nicolas Sarkozy met les Français en danger

56 contributions
Publié le 29 janvier 2014.

POLITIQUE - En raison de l’ultimatum que le chef de l'Etat a lancé à Laurent Gbagbo...

Lundi, le président du Front National Jean-Marie Le Pen a attaqué Nicolas Sarkozy sur sa gestion de la crise en Côte d'Ivoire. 

«En lançant un ultimatum au Président Gbagbo, Monsieur Sarkozy a fait une faute politique qui, au vu des affrontements prévisibles entre partisans ivoiriens, met en péril le contingent militaire français, la communauté des 12.000 ressortissants français et plus généralement nos intérêts nationaux», a déclaré Jean-Marie Le Pen dans un communiqué.

«On ne donne pas de leçon de démocratie quand on a bafoué cyniquement la volonté du peuple français exprimée dans le référendum sur l'Europe», a-t-il dénoncé. Selon Jean-Marie Le Pen, mieux vaut privilégier «les solutions négociées plutôt que les rodomontades menaçantes».

Le président Nicolas Sarkozy a appelé vendredi le président proclamé ivoirien Laurent Gbagbo à partir «avant la fin de la semaine» l'avertissant qu'il figurera sinon sur la liste des personnes visées par des sanctions de l'Union européenne.

La communauté internationale a reconnu comme président élu en Côte d'Ivoire l'adversaire de Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, mais le président sortant refuse de quitter le pouvoir.

© 2010 AFP
Mots-clés
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr