Des vraies vacances de ministres

TENDANCE Comme les Français, les politiques prennent leurs quartiers d'été. 20minutes.fr vous dit tout des vacances de votre gouvernement...

20minutes.fr

— 

Chantal Jouanno en vacances à Théoul sur Mer le 14 août 2009.

Chantal Jouanno en vacances à Théoul sur Mer le 14 août 2009. — SIPA

Comme leurs compatriotes, les politiques participent chaque été à la grande transhumance des vacances. Comme eux, ils n’ont pas toujours le choix des dates et doivent, en ce qui concerne les ministres, composer entre le dernier Conseil ce mercredi et le premier, le 25 août. Comme eux, ils ont leurs habitudes; il y a les studieux, et ceux qui rêvent de tout oublier. Un moment important, selon le sociologue Jean Viard, chercheur au Cevipof et auteur de Eloge de la mobilité (Ed. de l’Aube) «car non seulement ils donnent le sentiment de vivre comme tout le monde, mais en plus, les vacances sont pour eux une occasion de se reconnecter avec le réel». Revue de détails des vacances de nos politiques.

Les cachottiers

Il y a ceux qui, sans doute jaloux de leur tranquillité, ne veulent rien dire. Ou qui ne voudraient surtout pas prêter le flanc à la critique avec des vacances un peu «frime»... Parmi eux, Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Ecologie, qui refuse de dévoiler sa destination, même si Paris-Match évoque le Midi de la France. Idem pour Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille et  Eric Besson, le ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale, même si Le Parisien avait révélé le 16 juillet dernier des vacances marocaines pour ce dernier.

Les sudistes

Ils n’aiment que la chaleur et le bruit des cigales. Parmi eux, Pierre Lellouche, secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, qui sera du côté de Marseille, Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, qui devrait cultiver sa passion pour la plongée, et Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports, même si elle se rendra tout de même aux championnats d'Europe de natation de Budapest (Hongrie) à la mi-août. 

Certains ministres seront également dans le sud-est, mais pas exclusivement. C'est le cas de la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, qui après quelques jours dans le bassin méditerranéen rejoindra le Sud-Ouest, ou encore Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale, qui séjournera à Saint-Raphaël (Var), avant La Baule (Loire-Atlantique) à la mi-août.

A quelques encablures de là, le Président Nicolas Sarkozy, qui a prévu de passer au moins une partie de ses vacances au Cap Nègre, dans la propriété familiale de son épouse.

La Corse ne sera pas délaissée puisque l'Ile de Beauté accueillera le secrétaire d'Etat aux Solidarités actives, Marc-Philippe Daubresse, son homologue chargé du Logement, Benoist Apparu, avant un séjour en Grèce, ainsi que les deux pontes de l'UMP, Xavier Bertrand (L'Ile-Rousse) et Jean-François Copé (Porto-Vecchio). 

La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, et le secrétaire d'Etat du Budget, François Baroin, seront eux sur le continent et beaucoup plus au nord-ouest, en Corrèze pour la première, avant une escapade à La Baule, et dans la Creuse pour le second. Ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Relance, Patrick Devedjian sera à peine plus au sud, dans le Gers et le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, au Pays Basque, à Saint-Pée-sur-Nivelle.

Le Pays Basque serait également au programme de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports, qui passera «deux ou trois semaines» dans le Sud «avec des retours réguliers à Paris».

Les nordistes

Ils préfèrent les embruns et un climat tempéré. Le ministre de la Défense, Hervé Morin, sera en famille dans l'Eure, et Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, dans sa maison de Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche.

Un peu plus au sud, le ministre des Transports, Dominique Bussereau, restera fidèle à sa circonsription de Charente-maritime.

Les montagnards

Le ministre du Travail, Eric Woerth, part, comme chaque été, à Chamonix. Dans la région également, Chantal Jouanno, la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie qui, depuis trois ans, embarque pour les sommets avec deux couples d’amis. Au total, ils seront 14! Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, sera lui aussi dans les Alpes pour des vacances sportives. 

Les globe-trotters

Le Premier ministre, François Fillon, comme l'été dernier, passera ses vacances en Italie. Il aura ainsi des chances d'y croiser Martine Aubry, la première secrétaire du PS, qui y passera une semaine, après quelques jours au festival d’Avignon. Toujours en Europe, le ministère des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, se rendra au Portugal et Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, en Belgique, chez sa maman. 

De l'autre côté de la Méditerranée, on retrouvera le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, en Tunisie et la secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville, Fadela Amara, en Algérie puis en Espagne. 

Pendant ce temps-là, qui dirige ?

Evidemment, la continuité de l’Etat est assurée. A notre époque, «les dirigeants, toujours à portée de portable, décident en permanence», affirme Jean Viard, du Cevipof. Par ailleurs, certains membres du gouvernement, comme le secrétaire d'Etat aux Collectivités territoriales, Alain Marleix, ou le ministre du Tourisme, Hervé Novelli, resteront mobilisés, malgré une pause en Touraine à la mi-août pour le second.

Même plan pour le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, qui a confié au Figaro: «Mes vacances? Rien n'est calé. J'irai un peu en Auvergne. Je n'ai rien programmé d'autre. L'été dernier, il se passait quelque chose tous les deux jours».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.