Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie et du developpement durable, le 4 mars 2010.
Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie et du developpement durable, le 4 mars 2010. - P. EMILE / SIPA

L. B.

Comment faire gagner l’UMP aux présidentielles de 2012? Après le revers des élections régionales, la question se pose et la majorité réfléchit déjà à une manière de récupérer l’électorat de centre-gauche à sensibilité écologique. Le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, pourrait bien être la solution de cette entreprise, selon Le Figaro.

Création d’un parti centriste

Avant les régionales, Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports, avait déjà lancé l’idée de créer un parti centriste et écologiste sur le «Talk Orange-Le Figaro». Un projet judicieux pour court-circuiter un hypothétique tandem Aubry-Duflot (PS - Europe-Ecologie).

Jean-Louis Borloo pourrait bien diriger ce parti, susceptible d’attirer un électorat frileux à l’idée de voter pour un candidat UMP au premier tour. Cette solution permettrait au chef de l’Etat d’éviter l’éparpillement de ses électeurs. Mais pour le moment le numéro deux du gouvernement ne confirme pas. Jean-Louis Borloo se défend d’avoir les épaules suffisantes pour conduire seul un parti et craint de «traumatiser» l’électorat de droite.

>> Et vous, que penseriez-vous de Jean-Louis Borloo comme candidat d'un parti centriste?