Ils donnent entre 3.000 et 7.500 euros (le maximum légal) par an à l’UMP. Ces généreux donateurs appartiennent au «premier cercle» des soutiens du parti politique de Nicolas Sarkozy. Tous les six mois, ils sont conviés à un cocktail ou un dîner de remerciement, en présence du président, relate Le Parisien.
 
Lundi soir, la petite sauterie a eu lieu au Bristol, raconte le quotidien. «Costume de soirée», «tailleur à paillettes»: l’ambiance est festive et c’est l’UMP qui régale, avec Eric Woerth aux manettes. Nicolas Sarkozy, lui, intervient pour son «one-man-show», explique le ministre du Budget.
 
Objectif 2012?
 
«Sarkozy fait rire son auditoire en se moquant (sans le nommer) de Jacques Chirac, puis en mimant l’embonpoint des sénateurs», décrit le journal. Au passage il rassure ses hôtes, notamment sur le bouclier fiscal.
 
C’est aussi l’occasion pour Nicolas Sarkozy d’encourager les donateurs à faire plus, entre autres, recruter autour d’eux. «Le moment venu, j’aurai peut-être besoin de vous...», précise-t-il aussi, selon le quotidien. En 2012 par exemple?

Mots-clés :