Hier soir, le journal télévisé de France 2 consacrait un reportage aux débats sur l'identité nationale organisés par Eric Besson. Un de ces débats se déroulait à Verdun, dans la Meuse. Parmi les invités, André Valentin, maire UMP de la commune environnante de Gussainville, 19 habitants selon le recensement de 1999.

Interrogé sur l'opportunité d'organiser le débat sur l'identité nationale, il a répondu que c'était «indispensable».

La raison: selon lui «il est temps qu'on réagisse, on va se faire bouffer». «Par qui?» lui demande un journaliste. «y'en a déjà dix millions», «dix millions que l'on paye à rien foutre» répond-il, dans une allusion aux immigrés:


Au micro de RTL qui lui demandait s'il y avait trop d'immigrés, il a répondu «sérieusement, je le crois». Interrogé sur ces propos sur RTL ce mercredi matin, le chef des députés UMP à l'assemblée nationale, Jean-François Copé, a botté en touche. Il a mis ces propos sur l'absence de débat sur l'identité nationale: «c'est parce qu'on en a pas parlé», a-t-il dit.

 

Mots-clés :