Jean-Marie Le Pen va publier ses mémoires au risque de parasiter le congrès du FN

FRONT NATIONAL Le premier volume de cette autobiographie d’environ 500 pages, dont le titre est encore en discussion, paraîtra le 1er mars…

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Marie Le Pen.

Jean-Marie Le Pen. — ALAIN JOCARD / AFP

Jean-Marie Le Pen revient sur le devant de la scène. Le co-fondateur du FN va publier ses mémoires début mars, soit quelques jours avant le congrès du FN, au risque de parasiter ce rendez-vous politique important pour sa fille Marine, qui veut réformer le parti après en avoir exclu son père.

Le premier volume de cette autobiographie d’environ 500 pages, dont le titre est encore en discussion, paraîtra le 1er mars, a-t-on appris vendredi auprès de l’ancien dirigeant du parti d’extrême droite, confirmant une information du Figaro.

« Il n’est pas mauvais que les militants connaissent l’histoire du Front national »

« Non », cette parution ne perturbera pas le 16e congrès du Front national qui se tiendra les 10 et 11 mars à Lille, a assuré Marine Le Pen, qui a succédé à son père à la présidence du parti en 2011. Car le livre « porte sur sa vie avant la création du FN » en octobre 1972, rappelle-t-elle.

« L’immense majorité des militants et surtout les jeunes n’a pas ou peu connu cette période » qui va de sa naissance le 20 juin 1928 à la Trinité-sur-Mer (Morbihan) à la création du parti en 1972 avec les néo-fascistes de l’Ordre nouveau, quand Marine Le Pen a quatre ans, explique le politologue Jean-Yves Camus. Pour autant sa parution risque de réveiller les désaccords, nombreux, entre père et fille.

>> A lire aussi : Jean-Marie Le Pen compte se rendre au congrès du FN

L’ancien tribun et provocateur juge, lui, « la conjonction (des dates) louable ». « Les militants du FN vont avoir à répondre à un certain nombre de questions originales, étonnantes » au congrès. « Il n’est pas mauvais qu’ils connaissent l’histoire du Front national​ », estime celui qui a dirigé le FN pendant près de 40 ans.