VIDEO. Agression de deux policiers à Champigny: Edouard Philippe souhaite une «grande sévérité judiciaire et pénale»

FAITS DIVERS Il a également expliqué se « méfier » des « réactions qui passeraient par un élément législatif » au sujet d’un éventuel rétablissement des peines planchers…

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe le 12 décembre 2017 à l'Assemblée nationale

Le Premier ministre Edouard Philippe le 12 décembre 2017 à l'Assemblée nationale — PDN/SIPA

Il s’est dit scandalisé. Edouard Philippe a prôné ce mercredi sur France 2 « une grande sévérité judiciaire et pénale » pour les auteurs de l’agression filmée, et largement diffusée sur les réseaux sociaux, de deux policiers le soir du Nouvel An à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).

>> A lire aussi : Deux personnes en garde à vue, Macron condamne fermement l'agression à Champigny-sur-Marne

Le Premier ministre a déclaré être « horrifié » par « le comportement évidemment criminel » des auteurs de cette agression et « frappé aussi par ceux qui ne faisaient rien, qui filmaient ».

Pas de rétablissement des peines planchers

Il a dit souhaiter « beaucoup plus de policiers sur le terrain » et expliqué se « méfier » des « réactions qui passeraient par un élément législatif », au sujet d’un éventuel rétablissement des peines planchers réclamé par des policiers.